Heart attack | feat Malone
Hop hop, le rythme va à nouveau ralentir du côté des admin, petit rappel avec ce sujet :Ralentissement staffien

Partagez
 

 Heart attack | feat Malone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raegan S. Ziegler
- Raegan S. Ziegler -
ADMINISTRATRICE
Date d'inscription : 11/06/2018
Messages : 179
Age du personnage : 19 ans.
Pouvoir : Ceux d'une potentielle... mais de vous à moi, je suis d'avantage intéressée par l'idée de chanter et danser que par l'idée de botter des culs et sauver le monde. Okay... sauver le monde c'est important... mais chanter aussi, nah?
Mon boulet : David.
Métier : Serveuse au Seven Devils.
Heart attack | feat Malone 180812061510452399

Avatar : Hailee Steinfeld.

Heart attack | feat Malone Empty
MessageSujet: Heart attack | feat Malone  Heart attack | feat Malone Time-m10Sam 4 Mai - 17:52


Raegan & Malone
♣ Heart attack ♣




I love me
Gonna love myself, no, I don't need anybody else
Hey
Gonna love myself, no, I don't need anybody else
I love me
Can't help myself, no, I don't need anybody else
Anytime that I like
I love me


Les paroles résonnent à travers la foule. Mes paroles... et j'exalte de cette euphorie unique. Cette sensation d'être enfin à ma place. Sur scène.

I'll take it nice and slow
Feeling good on my own without you, yeah
Got me speaking in tongues
The beautiful, it comes without you, yeah

I'm gonna put my body first
And love me so hard 'til it hurts
I know how to scream out the words
Scream the words


Extatique, le monde semble ne plus exister et paradoxalement je prend pleinement conscience de mon environnement, de mon corps et de ses regards rivés sur moi. Ils m'écoutent. J'existe. J'existe et mes mots ont du poids.

I love me
Gonna love myself, no, I don't need anybody else
(Hey)
Gonna love myself, no, I don't need anybody else
I love me
Can't help myself, no, I don't need anybody else
Anytime, day or night
I love me
Gonna love myself, no, I don't need anybody else
Hey
Gonna love myself, no, I don't need anybody else
I love me
Can't help myself, no, I don't need anybody else
Anytime that I like
I love me


Ah, la la la, la la la la la...
Anytime that I like
I love


Je me sens en transe, un état second. Ma carcasse se mouve et danse au rythme de ma musique. Il exécute ce pourquoi je l'ai entraîné ces deux dernières semaine. Une poupée de chair qui s'anime et se délecte de la moindre seconde, pleine de cette ivresse. C'est grisant!
 

I know how to scream my own name
Scream my name

I love me
Gonna love myself, no, I don't need anybody else
Hey
Gonna love myself, no, I don't need anybody else
I love me
Can't help myself, no, I don't need anybody else
Anytime, day or night
I love me
Gonna love myself, no, I don't need anybody else
Hey
Gonna love myself, no, I don't need anybody else
I love me
Can't help myself, no, I don't need anybody else
Anytime that I like
I love me

Ah, la la la, la la la la la...
Anytime that I like
I love me


Ma voix s'éteint et les instruments déclinent. Le show se termine, pour moi en tout cas. La foule en délire applaudit et c'est sous cette salve de reconnaissance que je quitte la scène, aussi souriante qu'essoufflée. J'ai chaud, tellement chaud et encore excitée. Fatiguée mais pourtant encore pleine de cette énergie délirante. J'emprunte le chemin réservé aux artistes pour remercier l'organisatrice de ce petit concert en plein air. Madame Heillecourt est une femme ayant passé la cinquantaine mais elle est d'une fraîcheur aussi apaisante que revigorante. Après un court échange en sa compagnie, je me dérobe pour aller me mêler à la foule. Je souhaite suivre le concert à travers les yeux et les oreilles de ses anonymes. Bien qu'on soit en fin d'après-midi, il y'a du monde. Certes, ce n'est pas une foule immense mais c'est bien assez pour ce genre de prestation.

Déshydratée par ma performance, je me fraie un chemin jusqu'à la buvette. Boisson gratuite pour les artistes, apparemment. En même temps pour une bouteille d'eau... personne ne chipoterait. Toujours dans ma bulle, je bois une gorgée jusqu'à ce que mes yeux se posent sur lui. Malone. Malone?! Surprise, je manque de m'étouffer. Punaise. Il approche. Je fais quoi? Je panique un peu. Il m'a vu? Entendu? Vous croyez qu'il a compris de quoi parle ma chanson?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Malone Farrell
- Malone Farrell -
Date d'inscription : 10/01/2019
Messages : 173
Age du personnage : 25 ans
Pouvoir : Force physique, Attaques mentales, production d'ombres
Métier : Vigile
Heart attack | feat Malone 0sxi

Avatar : Ben Schnetzer

Heart attack | feat Malone Empty
MessageSujet: Re: Heart attack | feat Malone  Heart attack | feat Malone Time-m10Mer 8 Mai - 16:08

Heart attack
feat Raegan



Lyon, 4 mai 2001

L'ambiance festive de ce quartier avait quelque chose de purifiant. Malone s'était laissé happer par les notes de musique pour plonger dans un bain de foule, en espérant s'imprégner de la bonne humeur qui régnait là. Certes, il n'était pas censé perdre son temps dans un concert, il devait faire des courses, aller acheter du lait pour sa fille avant d'aller la récupérer à l'école à la bonne heure, pour une fois. A cause de ses retards, sa baby sitter avait osé lui balancer de nombreux reproches la veille, en lui disant que Roxane avait besoin de passer plus de temps avec son père. Malone ne doutait pas que sa baby sitter aimait sincèrement Roxane mais elle ne savait rien de lui, elle ne se rendait pas compte. Son influence démoniaque n'était certainement pas ce qu'une petite fille avait besoin.

Des soucis divers encombraient son esprit. Trop de soucis. Et là, alors qu'il baignait dans cette atmosphère insouciante, il pouvait presque les oublier un peu... La voix de cette chanteuse l'avait vaguement intrigué, sans qu'il n'y fasse réellement attention. C'était comme une impression familière, comme s'il avait déjà entendue cette voix de sirène. Il avait levé les yeux vers la scène par curiosité, pour apercevoir cette fille qui se déhanchait avec grâce, tout en prononçant des paroles très suggestives. Jamais Malone n'aurait pu associer ce genre de texte à... Raegan ?

Il cligna des yeux. Sans vraiment y croire, il sortit ses lunettes de la poche de sa veste pour les mettre. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'il observait la scène dans un mélange de surprise et de plaisir. C'était bien son amie qui semblait parfaitement à son aise dans cette danse sensuelle qui s'associait à une très jolie voix. Elle dansait aussi bien que lors de la soirée disco. Est-ce que Raegan lui avait déjà dit qu'elle chantait sur scène ? Il aurait juré que non. Lui qui l'imaginait comme une fille plutôt timide, une étudiante instruite et intelligente mais trop sage et limite coincée... elle le surprenait de plus en plus. Elle cachait diablement bien son jeu.

Lorsque Raegan quitta la scène pour céder la place à un autre artiste, Malone hésita un moment tout en rangeant ses lunettes. Il fallait quand même qu'elle lui explique pourquoi elle lui avait caché ces talents ! Non, Roxane ne rentrerait pas plus tôt aujourd'hui, elle resterait à la garderie, comme d'habitude. Malone renia avec trop de facilité tout sentiment de culpabilité et se faufila parmi la foule, en direction de la scène. Il chercha Raegan pendant un moment sans succès et il allait renoncer lorsque tout à coup, il l'aperçu près de la buvette. Leurs regards se croisèrent et Malone se rapprocha doucement. Il ne put empêcher un infime sourire lorsqu'il perçu le trouble de son amie. Elle s'étranglait avec sa gorgée d'eau et même si elle essayait de donner le change, elle donnait l'impression d'être embarrassée. Est-ce qu'elle n'avait pas envie de le voir ? Malone ne pouvait en être sûr, alors il s'adressa à elle avec nonchalance, un sourire au coin des lèvres.


« Hey ! Il faut que tu m'explique quelque chose, je viens de voir une chanteuse sur scène qui te ressemble comme deux gouttes d'eau. Tu as une sœur jumelle ? »

Il haussa un sourcil, feintant l'innocence sous ce sarcasme.

« En tous cas, elle chante très bien... et sa diction anglaise est parfaite. J'ai bien pu apprécier les paroles. »

Il prononça ces derniers mots d'un ton un peu trop grave, tout en attardant sur elle un regard profond. Malone avait beau paraître assuré et vaguement moqueur, il n'en gardait pas moins une lueur de sincère curiosité dans les yeux. Au fond de lui, Raegan l'intriguait de plus en plus et même s'il ne l'aurait jamais avoué, il en était très déconcerté.


 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Raegan S. Ziegler
- Raegan S. Ziegler -
ADMINISTRATRICE
Date d'inscription : 11/06/2018
Messages : 179
Age du personnage : 19 ans.
Pouvoir : Ceux d'une potentielle... mais de vous à moi, je suis d'avantage intéressée par l'idée de chanter et danser que par l'idée de botter des culs et sauver le monde. Okay... sauver le monde c'est important... mais chanter aussi, nah?
Mon boulet : David.
Métier : Serveuse au Seven Devils.
Heart attack | feat Malone 180812061510452399

Avatar : Hailee Steinfeld.

Heart attack | feat Malone Empty
MessageSujet: Re: Heart attack | feat Malone  Heart attack | feat Malone Time-m10Mer 8 Mai - 20:51


Raegan & Malone
♣ Heart attack ♣




Le revoir? J'en crève d'envie à chaque fois. Je peux étudier des heures à la bibliothèque, nourrissant l'espoir de le croiser. Depuis la soirée disco, mon estomac joue aux montagnes russes à chaque fois que je pense l'apercevoir au Seven Devils. Toutefois, je ne m'attendais pas à le rencontrer ici, maintenant, juste après un concert. La surprise manque de m'étouffer mais c'est bien la gêne qui me donne envie de courir loin. Très loin. Pourtant je reste plantée là, ma tête penchée sur le côté et mon poing ancré sur ma hanche. J'essaie de me donner un air décontractée sans y croire moi-même. Sa démarche, son sourire, bordel ce que ça me met en vrac. Avec un peu de chance il ne m'a pas vu sur scène.

— Hey.

Il prend la parole et expulse aussitôt ce maigre espoir. Lorsqu'il mentionne une chanteuse me ressemblant, je redresse la tête et affiche une moue surprise, les yeux aussi rond que des ballons.

— Je... J'ai bien une grande sœur. C'est vrai qu'on se ressemble mais... elle vit à Paris alors...

Tais-toi, Raegan. Je sais pertinemment que cette histoire de jumelle n'est qu'une boutade mais mon cerveau grille comme un marshmallow à chaque fois que je lui parle en dehors de ma zone de confort. La scène, après la bibliothèque, c'est ma zone de confort ultime mais là, je n'y suis plus.

Le comble de ma gêne atteint son paroxysme lorsqu'il avoue avoir compris le sens de mes paroles. C'est exactement ce que je craignais. Le rouge me monte instantanément aux joues. J'ouvre et referme plusieurs fois la bouche, prête à répondre quelque chose mais j'en suis incapable. Le ton de sa voix, à se damner, ne me trompe pas. Il a vraiment compris le propos de la chanson. Un petit rire nerveux finit par chatouiller mes cordes vocales et je détourne un instant mon regard. Une main se glisse dans ma chevelure pour ramener une mèche en arrière mais avec ma prestation j'ai des nœuds partout. Alors je me débats un court moment avant de lâcher l'affaire. Finalement la mèche se retrouve devant mes yeux et je la chasse en soufflant bêtement dessus, dépitée et morte de honte.

— Merci, que je lâche finalement.

Sous ses airs farceurs je le devine sincère dans ses compliments. Ah moins que je ne me trompe. Peut-être que je n'entends que ce qui m'arrange? Je me mordille un instant la lèvre, le temps d'étudier cette possibilité. Non. Il est sincère, j'en suis certaine. Je dois juste dépasser la gêne que j'éprouve.

— Cette chanson... ce n'est en rien un témoignage sur mes pratiques, tu sais.

Je ne tente pas de me justifier... okay. Si. C'est exactement ce que fais. Le pire c'est que j'ai l'impression de m'enfoncer en m'y essayant. Les sourcils un brin froncés devant mon manque de crédibilité j'essaie de m'expliquer une dernière fois.

— C'est d'avantages une prise de position en tant que femmes.

Ce qui n'est pas faux.

— Bref!

Ouais, il est temps pour moi d'abréger mes souffrances. Mes prunelles sont incapables de se détacher de lui et je me rend compte que là, je suis bêtement en train de lui sourire. Merde. Je dois me ressaisir. J'ai l'air idiote.

— Tu veux un truc à boire? Une bière peut-être?

Sans pour autant me retourner, je désigne la buvette à l'aide de mon pouce. C'est une façon détourner de l'inciter à rester plus longtemps avec moi. Oh bon sang, c'est un peu comme si je l'invitais à prendre un verre. Il va prendre ça pour un plan drague? Non. Nooon.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
- Contenu sponsorisé -

Heart attack | feat Malone Empty
MessageSujet: Re: Heart attack | feat Malone  Heart attack | feat Malone Time-m10

Revenir en haut Aller en bas
 
Heart attack | feat Malone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Counter-Attack ! Arras - 21 mai 1940
» [Netepic] Pop up attack
» 2011 - Heart burn (tenue uniquement)
» [Fan-Fiction] BIONICLE: Dive to the Heart
» Bérénice (My Tell-Tale Heart) débarque chez Cérès

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hells Bells :: -Bienvenue dans la ville de Lyon- :: 2ème arrondissement :: Rues & commerces-
Sauter vers: