Oops, i did it again + Ank&Basile&toute la bande à schyzo.
FORUM EN CONSTRUCTION/FORUM PRIVE BTVS. LANCEMENT DE LA BÊTA. RAMENEZ VOS JOLIES FESSES.

Partagez | 
 

 Oops, i did it again + Ank&Basile&toute la bande à schyzo.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A ton tour d'écrire l'histoire
Judicaël L. Austen
avatar
Médium trop sexy pour toi





Date d'inscription : 15/06/2018

Messages : 514

Age du personnage : 30 goûtes d'eau d'un vase déjà trop plein.

Pouvoir : Médiumnité - Contact avec les esprits - exorcisme - paralysie temporaire et extrêmement limitée.

Métier : Supporter ma moitiée blonde et sauver le cul des pas doué-e-s.



Avatar : Armie Hammer

Localisation : Dans ta mère. (Ou ton père.)

Mood : Pathos


MessageSujet: Oops, i did it again + Ank&Basile&toute la bande à schyzo.    Sam 23 Juin - 21:44

Oh, we got bills. We got taxes. We got dreams. We need satisfaction.
The old tell the youth, "Do exactly what you're told" .The day the youth might listen is the day the youth grows old. The youth need the money, there's no such thing as enough. But the old know that money ain't gon' give them what they wan.

Oops, i did it again

Un jour, y va t'arriver des bricoles. Tu galopes dans le hall, agrippant les doigts fin de la blonde qui s'accroche à ton épaule, un rire nasillard gerbé de ses lippes mal peinturlurées. Des traces de rouge se sont éparpillés de son menton à ta nuque. Vos deux corps encore chauffés par vos ébats à l'étage, tu fixes l'entrée et hausse un sourcil, curieux de savoir si ce bon vieux rat de bibliothèque s'est encore endormit au rez-de-chaussée. L'alcool abondante dans tes veines te rend presque hilare, rien qu'à l'image de sa tronche pleine d'encre et de marque à son réveil. A chaque fois, c'est la même rengaine. Tu lorgnes sur les jambes à peine couvertes de ta compagne du soir, son corps camouflé par une de tes chemises trop grandes pour elle.

« - He ! tu commences en riant, étouffant autant que possible cette hilarité qui pourrait vite devenir trop bruyante.

La tête de Basile dépasse. Tu la vois, sa crinière qu'il peine tant à entretenir, étalée sur le bureau au milieu d'une pile de livres. Ah ! Tu le reconnais bien-là, ton petit rat de bibliothèque en chef.

- Ça tu vois...

Tu lèves un index, tangue légèrement en étouffant un nouveau rire. Y te faut le temps d'aligner deux neurones à travers ce bon gros nuage d'alcool qui noie ton cerveau un chouilla trop inactif en cette soirée de débauche. Tu sens les griffes de la blonde sur tes omoplates. Britanie ? Broän ? Bernadette... Non, c'est pas ça. Tu coules un regard langoureux vers son décolleté et hausse les épaules. Demain à la première heure, ce sera de l'histoire ancienne.

- J'disais quoi ?... Ah ouais, l'gars-là, c'est Basile... Un vrai démon au cul d'enfer, tu souffles d'un air lubrique.

Tu le sais, tu le mattes tout le temps.

Et elle rigole, ignorant que c'est loin d'être un euphémisme ou une image. Et elle te bave un « t'es trop bête » en te cognant l'épaule. Ledit démon ronfle à pleins poumons et tu plantes ton index sur les lèvres de la fille. Avec beaucoup trop d'insistance, si bien que l'index s'écrase sur les lippes à présent boursouflée par le contact.

- Chuuuuut, faut pas faire d'bruit, tu chuchotes en lui faisant signe de rester là.

Et sur la pointe des pieds, tu rejoins ton employé pour te pencher sur sa silhouette, avisant les différents livres et grimoires. La grimace collée aux lippes, la tronche de travers et ta grande silhouette penchée dans un angle précaire, tu prends délicatement l'un des manuels qui te semble le plus prometteur. Les lettrines délicates, l'odeur de poussière et les pages jaunies sont monnaie courante chez vous. Tu reviens vers la blonde, tout fier de toi.

- J'sais lire c'truc même beurré, tu lances en lui tendant le livre.

Et voilà que l'autre s’esclaffe, te lançant un regard peu convaincu. Elle tangue, secoue le menton de droite à gauche et croise les bras.

- N'impotequoé..., qu'elle bafouille, l'alcoolisée.

A vous deux, vous avez bien dix grammes dans chaque oeil. Tu te racles la gorge, redresse ton échine et ouvre le livre à n'importe quel passage, pourvu qu'il soit complexe. Tu peux remercier ton ancienne profession pour toutes tes connaissances un tantinet... extravertie.  Une variante d'un vieux latin pompeux dansent en doubles lettres devant tes azures. Tu plisses les paupières, inspire profondément avant de lire à toute vitesse. Au dernière joutes d'encre vieillie, tu fronces les sourcils. Invocat...

- Oh merde.

Le manuel t'échappe des pattes avant de s'ouvrir avec violence, ses pages défilant à toute vitesse. Un courant d'air glacial fouette ta nuque et fait voletiger tes mèches blondes.

- Ah meeeerde...

C'était pas censé faire ça, si ? ... SI ?

- C'est quoi ce délire ? Qu'elle hurle, l'autre, Bérangère ou tu sais plus trop quoi, tout en jetant un regard accusateur. Tu la fixes, hausses les épaules, fais la moue et lâche un « Prrrrrr » des plus disgracieux tandis qu'une énergie folle électrise l'air. Le vent souffle de plus en plus fort, perturbant à peine ta stature bien encrée dans le sol de marbre. Tes claires prunelles plongent vers le livre et la cécité te guète alors qu'une éclair foudroyant éclate à l'intérieur du hall pour aller s'échouer dans la rue, explosant la porte de l'entrée au passage.

-  Ah m-
- DIS ENCOREZUNE FOIS MARDRE ET J'TE ZURE QUE MOI J'T'ECLAFFE... CLATE ! Beugle maladroitement la nana en lui pointant un doigt accusateur sous le pif. Et la voilà qui tourne le pif vers les débris de porte, vers Basile, puis s'évanouit brutalement à tes pieds.

- Eh merde. »

Tu plaques tes deux mains sur tes lèvres, comme prit en faute. Et tu lâche à l'inconsciente un stupide « Pardon, ça m'a échappé ». Les bricoles arrivent toujours plus vit qu'on ne le croit.  
code, gif et images par SWAN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Ankhesenamon
avatar
Divinité féministe





Date d'inscription : 17/06/2018

Messages : 87

Age du personnage : 335 ans

Pouvoir : Force surhumaine et capacité de séduction et persuasion proche de l'hypnose sur les hommes lorsqu'elle les touche

Métier : Reine, guerrière et Matriarche d'un autre monde



Avatar : Tessa Thompson


MessageSujet: Re: Oops, i did it again + Ank&Basile&toute la bande à schyzo.    Sam 23 Juin - 22:36

Oops I did it again
feat Judicaël L. Austen & Basile

Elle était au beau milieu d’une audience, en compagnie de ses conseillères les plus avisées, dont ses quatre filles aînées. L’ordre du jour était la revue des finances du Royaume, et les investissements à faire ou non. Certaines routes nécessiteraient des travaux. Des paysannes réclamaient un support financier afin de réparer quelques dégâts dus à des crues du fleuves et les inondations qui avaient suivi. Elle se leva, afin de prononcer sa décision finale. Mais au beau milieu de sa phrase, le décor changea.

Ce fut comme une lumière blanche qui l’aveugla. Cela dura à peine un instant. Puis, le décor autour d’elle devint bien plus sombre. Le contraste fut si brutal qu’elle dut cligner des yeux à plusieurs reprises avant de pouvoir distinguer quoique ce soit. Et elle resta interdite en voyant le décor qui se déroulait devant elle. Elle était dehors, mais ce dehors là n’avait rien à voir avec celui qu’elle connaissait. La première chose qu’elle remarqua fut le sol. Il n’avait rien de commun avec la verdure dont elle avait l’habitude. Il était sombre, tiède, rugueux sous ses pieds nus. D’ailleurs tout était sombre, il n’y avait que quelques arbres maigrichons sur les trottoir. L’air de la nuit dégageait une odeur désagréable, qu’elle ne connaissait pas davantage.

Que s’était-il passé ? Quelle était donc cette sorcellerie ? Où était-elle ? S’agissait-il d’un rêve, ou était-elle au contraire bien éveillée.

Le cours de ses pensées fut interrompu par un bruit infernale. Elle vit d’abord deux lumières au loin qui se rapprochèrent, de plus en plus aveuglantes. Une sorte de monstre de fer se dirigeait droit sur elle et poussait des cris assourdissants. Elle sortit son épée de son fourreau et la brandit, prête à en découdre avec cette immonde bête. Mais au lieu de la renverser, la voiture freina brutalement. Elle frappa le capot d’un coup d’épée. Aussitôt, un homme, le visage rouge de colère, sortit brutalement.

« Non mais ça va pas ??? Espèce de folle furieuse ! » Il avisa sa tenue pour le moins insolite. Les multiples pierres précieuses dont elle était composée, et qui pourtant ne couvrait que le nécessaire de son corps. Il vit également son maquillage étrange. « C’est pas le carnaval ici, rentre chez toi ! »

Durant un instant, Ankhesenamon resta interdite. Jamais personne n’avait osé lui parler de cette façon, et certainement pas un homme. Empoignant son épée, elle la pointa vers l’insolent.

« Misérable vermisseau ! Comment oses-tu t’adresser à moi de cette façon ? Incline-toi devant ta souveraine ou souffres-en les conséquences ! »

Elle s’approchait de lui, de plus en plus menaçante. Il ne sembla pas la prendre immédiatement au sérieux.

« Bah voyons ! C’est à l’asile qu’il faudrait te mettre ! Pour qui elle se prend celle-là ? »

Furieuse de faire face à un tel comportement, elle agit sous le coup d’une impulsion, ce qui n’était certainement pas dans ses habitudes. Elle fondit sur lui et saisit sa gorge de sa main libre. Elle souleva alors l’homme du sol, aussi facilement que s’il avait été une vulgaire poupée de chiffons. Toute aussi surprise que sa victime, elle le lâcha immédiatement. Mais ce dernier avait été suffisamment impressionné, il se mit à genoux sur le champ.

« D’accord d’accord, pardon, vous avez gagné. »

Elle avisa alors la voiture d’un oeil méfiant et la frappa à plusieurs reprises de son épée. Elle n’avait jamais vu un engin pareil. Probablement quelque chose de particulièrement démoniaque. Etait-ce ce monstre qui l’avait amené ici ? Elle n’y comprenait absolument rien. Ni où elle était, ni ce qu’elle faisait ici. Ce lieu était en tout cas absolument sinistre. Le type se mit à hurler, à appeler au secours, pendant qu’elle détruisait consciencieusement son véhicule à coups d’épée.

 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Basile
avatar
Démon empathe et fluffy





Date d'inscription : 14/06/2018

Messages : 28

Age du personnage : On te donne la trentaine mais en vrai, t'as déjà dépassé le cap des soixante-dix ans.

Pouvoir : Tu es un demi-démon empathe. Alors forcément, tu ressens les émotions des autres... Un véritable handicap pour toi mais aussi pour ton entourage le plus proche.

Métier : Tu travailles pour l'agence de détective Llyod & Devos Investigation. Officiellement, tu sers d'informaticien mais t'es également leur secrétaire et homme à tout faire.



Avatar : Jared Padalecki.

Localisation : Si t'es pas dans l'agence de détective alors t'es surement dans une librairie.

Mood : Pimpante.


MessageSujet: Re: Oops, i did it again + Ank&Basile&toute la bande à schyzo.    Ven 6 Juil - 17:57

Oops I did it again
feat Judicaël L. Austen & Ankhesenamon
Tu sombres dans l'inconscient, cet état de sommeil profond où le calme te berce. Tu ne ressens rien, ni peines, ni joies. Un néant salvateur pour toi, le démon empathe. Loin de te douter du drame qui se joue, tu ronfles à plein poumons. T'en fais, du bruit, à toi tout seul. Tu ne l'avoueras jamais mais ça t'arrive de te réveiller à cause de tes ronflements. Sauf que là, ce ne sont pas tes ronrons habituels qui t'extirpent de ton sommeil mais un cri. Déboussolé, tu te redresses trop vite, manquant de t'étaler comme une merde sur le sol.

— C'pas moi, que tu baragouines, tes yeux encore englué par la fatigue.

Nom d'un bonhomme en bois, il se passe quoi par ici. Tu zieutes Jude, encore une fois torché et accompagné d'une illustre inconnue. Tu viens à peine d'émerger que tu te sens submerger par des émotions négatifs. Un vent un peu trop violent pour la période. Un éclair. Tu te protèges les mirettes à l'aide de ton bras. Rien. Tu ne comprends rien à ce qui se passe.

— Jude, t'as fait quoi, encore?

Tu poses la question, tes prunelles noisettes allant se poser sur la silhouette du géant blond. Les plis de ton front se marquent sous tes froncements de sourcils. La porte est déglinguée. La jeune femme est écroulée sur le sol. Dehors y'a un vacarme de tous les diables. Non, tu ne veux pas savoir ce qui se trame dehors Pourtant, t'as pas le choix. C'est pas le médium qui va être en mesure de tailler du démon dans cet état. Alors à l'aide de tes grandes jambes, tu vas jusqu'à l'armurerie que tu as soigneusement rangé plus tôt dans la journée et t'armes d'une hache. La préférée de Roxane. Tout en quittant l'agence, tu sais que quoi qu'il arrive dehors, t'as intérêt à la lui rendre intacte, sa hache.  

Tu te sens aussitôt envahi par des sentiments de peur, de colère et d'incompréhension. La première chose que tu vois, c'est une femme massacrant une auto à coup d'épée. Pendant un instant, tu te souviens de Roxane, faisant la même chose sur ton auto quand elle a comprit que tu savais pour son petit secret douteux. Puis tu avises l'homme pas très loin, qui hurle. Tu supposes sans soucis que c'est le proprio de l'auto. Et si y'a bien des gens pour ralentir et regarder, personne n'intervient. Ce qui ne te surprend pas. Tu te racles la gorge et avances avec précaution.

— Hum... Madame... Est-ce que je peux vous aider? Enfin pas à détruire la voiture mais... hum... si vous avez besoin d'aide, moi et mon collègue on peut tenter quelque chose. Il vous suffit de laisser cette pauvre voiture tranquille et de me suivre à l'intérieur.

Instantanément tu sens une vague de fureur t'envahir. C'est fulgurant et étouffant. Tu grinces des dents et prends sur toi pour ne rien laisser éclater. Cette colère vient du conducteur qui ne semble pas d'accord avec toi.

— Elle démolit ma voiture et vous lui proposer votre aide? C'est moi la victime!

Pas faux mais si il n'apprend pas à se taire, il va finir en sushi.

 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Judicaël L. Austen
avatar
Médium trop sexy pour toi





Date d'inscription : 15/06/2018

Messages : 514

Age du personnage : 30 goûtes d'eau d'un vase déjà trop plein.

Pouvoir : Médiumnité - Contact avec les esprits - exorcisme - paralysie temporaire et extrêmement limitée.

Métier : Supporter ma moitiée blonde et sauver le cul des pas doué-e-s.



Avatar : Armie Hammer

Localisation : Dans ta mère. (Ou ton père.)

Mood : Pathos


MessageSujet: Re: Oops, i did it again + Ank&Basile&toute la bande à schyzo.    Jeu 19 Juil - 12:13

Oh, we got bills. We got taxes. We got dreams. We need satisfaction.
The old tell the youth, "Do exactly what you're told" .The day the youth might listen is the day the youth grows old. The youth need the money, there's no such thing as enough. But the old know that money ain't gon' give them what they wan.

Oops, i did it again


Tic, tac.
Ca sent le cramé.
Tic, Tac.


Tu vas te faire incendier comme un gros pestiféré.

L'adrénaline brûle l'alcool. L'alcool explose. Et toi, tu flambes de l'intérieur en piquant un fard furibond. La fille à terre est rapidement rejointe par un Basile surpris en plein sommeil. Ca sent clairement le roussi. La sapin. Le cimetière. A tel point que tu clames ta lexie favorite : « C'EST PAS MOI ! ». Ca fait écho aux élucubrations maladroites de la belle au bois dormant. Basile, pas la blonde. Qui le croirait, hein ? T'as la culpabilité qui scie ton faciès en deux. Un morceau de ta lippe de traviole et les pognes en l'air, tu te tournes lentement vers un Basile échevelé.

Genre, pourquoi ce serait de TA faute, déjà ?

« - Bah, euh, je...

Les mots s'enchevêtrent comme des wagons brusquement refrénés dans leur course. Et ça dégringole. Ca vire de traviole. Tes grandes guibolles te précipitent à la poursuite d'un Basile en panique et tu tentes tant bien que mal de te planquer derrière sa grande carcasse. Manque de bol, t'es le plus grand de la bande à deux centimètres près. Même ce géant de démon empathe ne parvient pas à camoufler ta mèche rebelle qui tressaute derrière son brushing de princesse. Et ta stupeur monte d'un cran lorsque t'avises cette métisse vraiment très... effeuillée, juchée sur la route. Elle a le menton haut. Le port fier comme une reine offusquée et le mépris plaqué sur sa moue dédaigneuse. Trop éméché, tu ne remarques que plus tard la voiture fumante et cabossée juste à côté de lui. On dirait qu'un camion poubelle s'est échoué sur la carrosserie. Le bruit du métal hurlant, tu l'imagines au point d'en tirer une grimace dépité. Pauvre bagnole. Et si ça avait été la tienne ?! Oh non, pas ta titine !

Et pendant ce temps-là, ce bon vieux Basile fout les deux pieds dans le plat. Bon, il tente surtout de réparer ce qui semble être – potentiellement - une connerie de ton crue. Alors tu tournes les talons sur le côté, tangue légèrement jusqu'au conducteur fou furieux et lâche d'une voix encore un peu trop ivre :

-Hoy, le nabot, si tu la fermes pas, je t'en colle une okay ?
-Hein ?
-What?

Tu papillonnes, avant de réaliser qu'en réalité, tu viens de baver un pauvre « E'n'bot's'tu'fe 'm'j'coll'okay ? ». Soit. La gifle promise t'arrive sur la tronche au lieu d'aller droit vers la gueule béante du conducteur. Et il te lance ce regard typique du type médusé. Parce que vient de la jouer fightcluber devant ses prunelles écarquillées.

Ca décoiffe se foutre une baffe !

- Telliiing youuu ... tu baragouines d'un timbre un peu plus audible. GO AWAY ! DU BALAIS ! »

Le franglais bourré, une vraie institution. C'est pas tous les jours qu'un ours blond alcoolisé braille sur un pauvre type victime d'une femme surhumaine furibonde munie d'une épée. Le nabot sursaute, hésite, fixe sa voiture, la femme, toi... et décide finalement de se carapater en beuglant un téméraire et très français « J'vais appeler les flics moi, hein ? Vous allez voir, j'paie pas mes impôts pour rien, moi monsieur ! J'suis pas venu ici pour souffrir ok ?! ». Ton « C'est ça ! » ne lui échappe pas, mais tu pivotes déjà pour relooker la nana en string d'un air intrigué.

C'est quoi ça, des diamants ?

- … Vous êtes nouvelle en ville vous, non ? »

Tu vas vraiment t'en prendre une !
code, gif et images par SWAN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Ankhesenamon
avatar
Divinité féministe





Date d'inscription : 17/06/2018

Messages : 87

Age du personnage : 335 ans

Pouvoir : Force surhumaine et capacité de séduction et persuasion proche de l'hypnose sur les hommes lorsqu'elle les touche

Métier : Reine, guerrière et Matriarche d'un autre monde



Avatar : Tessa Thompson


MessageSujet: Re: Oops, i did it again + Ank&Basile&toute la bande à schyzo.    Mar 24 Juil - 18:35

Oops I did it again
feat Judicaël L. Austen & Basile

Elle était perdue et extrêmement confuse. D’autant plus que ce rustre avait tenté de l’attaquer avec une créature démoniaque. Créature qui n’avait pas apposé de grande résistance face à ses attaques. Rien ne ressemblait à ce qu’elle connaissait. L’air était irrespirable, et le sol rugueux, désagréable sous ses pieds nus.

Elle tenait cet homme, le soulevait de terre et en était surprise elle-même. Si surprise, qu’elle finit par le lâcher, puis regarda ses mains, l’oubliant l’espace de quelques instants. C’était tout simplement incroyable… D’où lui venait donc pareille force ? Mais elle n’eut guère le temps de se pencher davantage sur la question, puisqu’un homme sortit d’une porte fichée dans une sorte de bloc, suivi d’un autre. Tous deux portaient des accoutrements vraiment étranges. Le premier s’approcha d’elle, lui proposant son aide d’une manière bien peu cavalière. Elle l’observa avec hauteur.

« Je n’ai aucunement besoin de ton aide, paysan, mais je crains que ton ami ne me doive réparation après avoir osé s’adresser à moi ainsi. »

Elle pointa de nouveau l’épée vers le chauffeur. Les hommes étaient tous plus stupides et inutiles les uns que les autres. Mais l’autre homme, celui qui sortit ensuite, avait une attitude si étrange qu’elle en fut un moment désarçonnée. Elle ne comprenait absolument rien à ce qu’il était en train de baragouiner, et elle n’était pas certaine que qui que ce soit puisse le comprendre non plus. Il sortit soudain de ses gonds et chassa le malheureux conducteur en hurlant des paroles qu’elle ne comprenait pas davantage. Elle ne savait ni ce qu’était la police, ni ce qu’était une voiture. Elle ne comprenait ni où elle était, ni ce qui venait de se produire. Ce qu’elle savait, c’est qu’elle se sentait profondément insulté et offensée de l’attitude de ces hommes. Elle tourna vers eux un regard furieux et pointa son épée sur eux, tour à tour. Chacun faisait plusieurs têtes de plus qu’elle, ce qui ne l’empêchait pas de les regarder comme de vulgaires vermisseaux.

« N’approchez pas ! Qui êtes-vous, et quel est cet étrange Royaume ? »

Elle regarda le blond avec une certaine perplexité. Il ne semblait pas vraiment se comporter normalement et une odeur assez épouvantable émanait de sa personne. Elle s’adressa directement à son compagnon qui semblait plus raisonnable.

« Est-il fou ou a-t-il abusé de l’hydromel ? »

Elle fronça le nez avec dégoût. Voilà une attitude typiquement masculine. Les hommes étaient bien incapables de réfréner leur goût pour la boisson, c’était là l’une de leurs nombreuses faiblesses et c’était bien pour cette raison qu’ils étaient incapables de la moindre réflexion sensée.

« Je souhaiterais m’entretenir avec la Souveraine de vos contrées, auriez-vous l’obligeance de me conduire jusqu’à sa demeure ? »


Elle s’adressait à eux avec un mélange de mépris et de condescendance qu’elle aurait facilement pu réserver à des enfants de cinq ans. Elle avait tout de même hâte de se trouver face à une personne compétente et raisonnable, à savoir une femme. Mais soudain, elle les regarda tous deux avec davantage de méfiance et un air plus menaçant.

« A moins que vous ne soyez responsables de la sorcellerie qui m’a menée ici ! Qui êtes vous ? Répondez où goûtez la lame de mon épée ! »

 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Jesse A. N. Amon
avatar
Queen Mummy barjot





Date d'inscription : 22/07/2018

Messages : 106

Age du personnage : +de 3000 balais mais bien entendu, en apparence, à peine 25 ans. N'est-ce pas ?

Pouvoir : Momification : Aspiration de l'énergie vitale, contrôle du sable (d'Egypte uniquement) et force supérieure. Sensibilité extrême au mercure.

Métier : Cheffe d'un trafique d'organes. Ancienne tueuse et Reine de l'égypte antique. (Ânkhésenamon)



Avatar : Sofia Boutella


MessageSujet: Re: Oops, i did it again + Ank&Basile&toute la bande à schyzo.    Mer 25 Juil - 15:57

Oops I did it again
feat Judicaël L. Austen & Basile & Ank

« Je souhaiterais m’entretenir avec la Souveraine de vos contrées, auriez-vous l’obligeance de me conduire jusqu’à sa demeure ? » Ca, c'était pour toi. Tu le sais. Tu le sens. Tu es la reine des reines. Ta sucette coincée dans ton bec, t'hausses un sourcil et pivote sur tes hauts talons. Tes prunelles captent une scène des plus insolites alors qu'un groupe de mortels stupides s'agglutinent. Quels gros beaufs. T'as entendu ce drôle de synonyme bavé des lippes d'un type de la rue et depuis, t'adore le ressortir à toutes les sauces. Tu croques dans le bâton sucré, penche ta bouille sur le côté et croise les bras en te calant confortablement. Ta jupe longue fendue de chaque côté de tes cuisses attirent des regards tantôt outrés, tantôt lubriques. On te juge toi, alors que cette charmante métisse aux boucles folles ne porte presque rien sur sa poitrine inexistante.

Ca te rappel le bon vieux temps, tiens.

Tu renifles, agrippe le bâton de ta sucrerie et remue tes hanches chaloupées en te dirigeant droit vers le capharnaüm. Un grand type à la crinière touffue et à l'aura rougeoyante attire ton attention. T'as l'impression de reconnaître cette silhouette. Ses biceps. Cette nuque... Un sourire étire tes lippes .

« - Basile?! Nooon, c'est pas vrai !

Tu t'agrippes à son épaules, un bras tendu en l'air et glisse en face de ses prunelles. Sa tronche de biche paumée te fait désormais face et ton sourire s'étale sur ta bouille d'ébène.

- Mais oui, c'est bien toi...

T'en as les iris qui brillent. Un murmure reptilien gronde dans ta gorge alors que tu presses l'épaule du  jeune démon. Et lentement, tu tournes ta bouille vers le blond visiblement bourré. Sans intérêt. Ta nuque continue son chemin jusqu'à la métisse. L'angle de ta nuque n'a rien de naturel pour quiconque connaît un minimum l'anatomie humaine. Ton corps pivote et tes talons claquent. La caisse fumante complètement fracassée n’échappe pas à ton regard. Tes pupilles vibrent. Ta langue pourlèche tes babines. Tes iris s'arrêtent alors sur l'épée. Quelle diablesse. Ca, ça peut toujours servir.


- Une amie à vous ? Tu chantes entre mes dents avec curiosité en baissant tes prunelles vers la femme.

Pieds nus, elle aurait ta taille. Tu souris. Lui adresse un regard longuement appréciateur et lâche tout sourire :

- Vous cherchez une dirigeante ? Je vous propose une reine. »

Certes, c'était il y a plus de 3000 ans, mais ça, elle n'est pas obligée de le savoir. Tes doigts parfaitement manucurés se tendent à hauteur de ses iris onyx et s'agitent comme une douce invitation à la débauche. Et qu'on ne t'ai pas invitée à la sauterie ne te vient même pas à l'esprit.

 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Basile
avatar
Démon empathe et fluffy





Date d'inscription : 14/06/2018

Messages : 28

Age du personnage : On te donne la trentaine mais en vrai, t'as déjà dépassé le cap des soixante-dix ans.

Pouvoir : Tu es un demi-démon empathe. Alors forcément, tu ressens les émotions des autres... Un véritable handicap pour toi mais aussi pour ton entourage le plus proche.

Métier : Tu travailles pour l'agence de détective Llyod & Devos Investigation. Officiellement, tu sers d'informaticien mais t'es également leur secrétaire et homme à tout faire.



Avatar : Jared Padalecki.

Localisation : Si t'es pas dans l'agence de détective alors t'es surement dans une librairie.

Mood : Pimpante.


MessageSujet: Re: Oops, i did it again + Ank&Basile&toute la bande à schyzo.    Sam 11 Aoû - 13:17

Oops I did it again
feat Judicaël L. Austen & Ankhesenamon


Jude... assis. Pas bouger. Tu ne dis rien mais c'est ce que tu penses très fort en le voyant débouler en caleçon. La situation, avec lui dans tes pattes, ne va pas s'arranger. Ton regard naviguent entre la femme, Jude, et le nabot qui beugle. Tu n'as pas le don de voyance mais tu sens un dénouement désastreux à cette nuit d'enfer. Surtout quand le géant blond s'adresse l'inconnue pour lui demander si elle est nouvelle. Si la situation n'était pas aussi critique, tu te frapperais le front. Facepalm. A la place ta bouche adopte la forme d'un O et tu expulses l'air qui s'était progressivement agglutiné dans tes poumons.

L'épée de la furie brandit vers toi et ton acolyte, tu cherches une solution pacifiste. Une solution sans aucune effusion de sang... autant dire que ça ne semble pas gagné du tout. A la question de la furie, tes sourcils se froncent d'incompréhension. Étrange Royaume? Okay. Y'a donc de forte chance pour qu'elle ne soit pas de ce monde... mais ça, tu l'avais déjà deviné. Quant à savoir si Jude avait abusé de l'hydromel... les plis de ton visage se défroissent alors que tu poses un regard désabusé sur le blond. Tu ouvres la bouche pour répondre mais finalement, tu t'abstiens... Quand tu n'as rien de gentil à dire, tu te contentes de te taire.

— Souveraine? que tu répètes avec ton air un peu benet.

Tu réfléchis et tu penses aussitôt à Roxane pour jouer ce rôle. Même si elle n'est pas là pour le moment.

— Oui, on a bien une souveraine.

Tu t'apprêtes à demander assistance à Jude, pour confirmer tes dires mais une voix s'élève et ton corps se raidi aussitôt. Perfidie et opportunisme. Ces sentiments rampent en toi pareil à des serpents venimeux. Dans ton crâne, y'a toutes tes sonnettes d'alarmes qui se déclenchent. Jesse + la furie = méga bombe atomique en amorce.

— Jesse, que tu soupires.

Sa main sur ton épaule te mets très mal à l'aise. Tu détestes ça, le contact charnel. D'autant plus quand c'est la main d'une momie sanguinaire. Inquiet, tu dévisages la furie et la momie. Jesse cherche à faire amie amie? Oh non... Oh que non. Surtout pas. Tu sens le coup foireux. Tu te décales sur le côté, histoire de ne plus avoir la momie en face de toi et tu oses t'approcher de quelques pas incertains vers la métisse.

— Madame, sauf votre respect, la personne qui ose se présenter à vous comme une Reine n'a plus aucun Royaume à gouverner depuis des millénaires à présent. Elle vous abuse sur un statut qui n'est plus le sien.

Et parce que tu l'as bien compris, en face de toi se tient une dirigeante, tu à l'obligeance d'accompagner tes douces paroles d'une courbette. Et tu espères que Jude ne va pas tout gâcher avec son français approximativement de gars bourré.

— Mais si vous acceptez de me suivre, je pourrais demander une audience auprès de notre souveraine actuelle.

Oser élire Roxane au rang de souveraine... Tu t'en mords déjà les doigts. Va lui dire, après ça, de ne pas utiliser la brosse à dent de Jude pour récurer les joints de la salle de bain. C'est étrangement la seule chose qu'elle accepte de nettoyer, d'ailleurs.
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Ankhesenamon
avatar
Divinité féministe





Date d'inscription : 17/06/2018

Messages : 87

Age du personnage : 335 ans

Pouvoir : Force surhumaine et capacité de séduction et persuasion proche de l'hypnose sur les hommes lorsqu'elle les touche

Métier : Reine, guerrière et Matriarche d'un autre monde



Avatar : Tessa Thompson


MessageSujet: Re: Oops, i did it again + Ank&Basile&toute la bande à schyzo.    Dim 12 Aoû - 13:03

Oops I did it again
feat Judicaël L. Austen & Basile

Elle les regardait tous deux. A vrai dire, elle regardait surtout le brun, le blond étant dans un état si pathétique qu’elle ne prenait même plus la peine d’y faire attention. Celui qui semblait le plus sensé -du moins, autant qu’un homme peut l’être- lui indiqua qu’une souveraine gouvernait bel et bien ces contrées. Une part d’elle était soulagée, mais l’autre se méfiait. Certes, cet homme était courtois, mais il faisait preuve d’une hésitation qui ne lui inspirait guère confiance. Elle n’eut guère le temps de lui demander davantage d’explication, puisqu’il furent interrompus par l’apparition d’une femme cette fois-ci. La femme s’adressa immédiatement à l’homme sobre, qui, Ankhesenamon l’apprit, se prénommait Basile. Elle n’avait besoin ni d’être de ce monde, ni de faire preuve de clairvoyance pour percevoir l’hostilité visible entre ces deux protagonistes. Elle les observait néanmoins, d’un oeil curieux. Et voilà qu’ils se livrèrent à un spectacle affligeant, l’une prétendant être Reine, l’autre criant au mensonge et affirmant pouvoir la présenter à la vrai Reine de ce monde. Elle fusilla soudain Basile du regard et l’arrêta d’un geste de la main.

« Tais toi. Je ne suis ni enfant ni naïve, et on ne m’abuse pas si facilement. Je n’ai aucun besoin des avertissements d’un simple homme. »

Nul homme n’osait la prendre de haut, et cela ne commencerait pas maintenant. Croyait-il vraiment qu’elle pouvait avoir le moindre besoin de ses avertissements et de sa protection ? Elle se tourna vers la jeune femme, la dénommée Jesse et son expression se fit plus aimable. Elle rangea son épée dans son fourreau et fit quelques pas vers elle.

« Ainsi vous êtes la Reine de ces contrées… »


Elle l’observa un instant, et sourit, avant de reprendre.

« Je vois bien en effet quelque chose de royal en vous. Pourtant vous vous avancez sans escorte ni compagne. Cet homme vous interpelle par votre prénom de manière trop familière pour que vous ayez le moindre ascendant sur lui, et par ailleurs ne semble pas admettre votre autorité. Vous prenez de la hauteur mais sans parvenir à dissimuler vos manière vulgaires et votre familiarité mal placée. Par ailleurs vous mentez bassement, et mal qui plus est. » Son sourire était cordial, mais ses mots tranchants comme des lames de rasoir. « Vous avez gardé de la prestance d’une reine, mais j’ai bien peur que ce soit là tout ce qu’il vous reste. N’ayez pas la bêtise de croire que vous pouvez faire encore illusion. »

Une fois ces mots prononcés, Ankhesenamon se détourna avec hauteur vers Basile cette fois-ci. Son sourire disparut et son regard se fit perçant. Elle en avait assez de cette vaste comédie, de ces individus qui visiblement se moquaient d’elle et de ces singeries. Ce qu’elle voulait, c’était des réponses, claires, précises et qui lui apportent les informations dont elle avait besoin sur ces contrées. Le temps de la courtoisie était bel et bien terminé, et elle entendait bien être écoutée désormais.

« Es-tu bien en mesure de me conduire à ta souveraine ? Je te laisse une chance de me répondre avec franchise. Tu apprendras que je n’admets pas qu’on me trompe, et ceux qui ont tenté de le faire l’ont chèrement payé. Mesure bien tes mots, jeune paysan, car ils pourraient bien être les derniers. »



 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Jesse A. N. Amon
avatar
Queen Mummy barjot





Date d'inscription : 22/07/2018

Messages : 106

Age du personnage : +de 3000 balais mais bien entendu, en apparence, à peine 25 ans. N'est-ce pas ?

Pouvoir : Momification : Aspiration de l'énergie vitale, contrôle du sable (d'Egypte uniquement) et force supérieure. Sensibilité extrême au mercure.

Métier : Cheffe d'un trafique d'organes. Ancienne tueuse et Reine de l'égypte antique. (Ânkhésenamon)



Avatar : Sofia Boutella


MessageSujet: Re: Oops, i did it again + Ank&Basile&toute la bande à schyzo.    Dim 26 Aoû - 17:34

Oops I did it again
feat Judicaël L. Austen & Basile & Ank

Elle a le port fier, l'insolence d'une reine et le flegme d'une aristocrate digne de ce nom. Il n'y a pas de doutes, cette femme ne ment pas à son sujet. Néanmoins, les mots qu'elle ose te balancer à la figure attisent presque ta haine. La colère gronde, vibre, pour rapidement s'enfermer dans une belle cage dorée. Impertinente ou non, elle pourra te servir. Si une ancienne reine – car c'est désormais ce qu'elle est – avec une pareille force séjourne sur Lyon, tu ne peux pas t'en faire une ennemie. Vous êtes deux. L'une est forcément de trop. Elle détourne les talons après t'avoir assaillie de ses piques courtoises. La noblesse, qu'importe le monde, est décidément toujours la même ignominie. Mais t'aimes ça quand même. Et si les voix ne s'étaient pas montrées si dociles ce soir, tu te serais probablement montrée bien moins servile.  

Le temps fait son affaire.

Et qu'Amon t'en soit témoins malgré ses derniers méfaits envers ta vielle carcasse momifiée, tu remercies tout de même les dieux de t'accorder l'un de tes bons jours.

« - Je vous en prie, ma chère ! Tu lances en tournant les talons pour aviser la petite silhouette, non sans faire une pirouette exagérément clownesque.

Ce Basile, tu vas te le farcir ! Mais avant, tu dois réparer ses dégâts.

- Je vous souhaite bien du courage avec le dirigeant, sincèrement.

Première bombe.

- C'est un homme mou et terriblement apathique.

Combo fatal, yeaaah ! Tu mimes l'indifférence, comme si tu ne notais pas cette éventuelle boulette que tu viens de baver avec impudence. Pas besoin d'être devin pour deviner le mépris de cette diablesse pour les hommes. T'avises tes ongles, lances un regard morne à Basile, le tout en dansant la samba dans ta caboche. T'as bien fait de sortir t'aérer les bandages, ce soir. Enfin, façon de penser. Humour de momie. Tes talons claquent tandis que tu rejoins Miss monde, lui adressant un souvenirs sincèrement navré.


Cette fois, une note d'amertume empoisonne tes pupilles.


- Vous avez confondue ma soi-disant vulgarité avec quelque chose de bien plus terrible. La folie, très chère.

Non, tu n'es pas dans le dénie. Tu connais parfaitement ton état mentale. Tu l'as façonné toute seule comme une grande pour survivre. Une ex-reine doublée d'une ex-tueuse n'aurait jamais pu vivre sereinement dans cette peau de serpent démoniaque. Tes pupilles s'élèvent jusqu'au blond complètement torché, désormais vautré sur le trottoir. Il baragouine quelque chose à propos de maracas dans sa tête. Tu connais ça. Puis vers Basile, pour enfin te tourner à nouveau vers la métisse.

- Quand vous vous serez pris la dure réalité de ce monde en pleine figure, demandez Amon à la colline la plus haute de cette ville. Bienvenue sur terre, un endroit pavé de bonnes intentions. »

L'ombre de Seth pullule de partout, sur ces terres.

Et tu tournes les talons, bien heureuse de ton petit effet. Il ne sert à rien de courir après ce nouveau dossier. Cette nouvelle idée. Cette autre lubie.

Le temps saura te satisfaire.


 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Oops, i did it again + Ank&Basile&toute la bande à schyzo.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Oops, i did it again + Ank&Basile&toute la bande à schyzo.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anna-Culotte dit la déculottée !
» Mieux vaut tard que jamais.... :oops:
» Infiltration [Mafia]
» What? I am healthy? Really! Oops...
» [Causeries diverses] Ryuuk 1er, Nero 2nd, Laurent 3e - la Clébert pour Nikoo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hells Bells :: Bienvenue dans la ville de Lyon :: 1er arrondissement :: Lloyd&Devos Investigation-
Sauter vers: