I need something from you (ft. Jesse)
Hop hop, le rythme va à nouveau ralentir du côté des admin, petit rappel avec ce sujet :Ralentissement staffien

Partagez
 

 I need something from you (ft. Jesse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coraline Price
- Coraline Price -
Le fantôme au foyer
Date d'inscription : 15/06/2018
Messages : 479
Age du personnage : 30 ans tout juste au moment de sa mort
Pouvoir : Téléportation, télékinésie, possession
Métier : Ancienne infirmière, aujourd'hui hante sa maison
I need something from you (ft. Jesse) Tumblr_o779vbFYl81vqs1ilo2_r1_250

Avatar : Dominique Provost-Chalkley
Localisation : Sa maison

I need something from you (ft. Jesse) Empty
MessageSujet: I need something from you (ft. Jesse)  I need something from you (ft. Jesse) Time-m10Lun 31 Déc - 15:48

I need something from you
feat Jesse N. Amon

Depuis quelques temps une idée l’obsédait: retrouver ses souvenirs, savoir pourquoi elle était morte, et surtout pourquoi elle était encore ici sur Terre, à errer parmi les vivants. Est-ce que ça avait un rapport avec la marque qu’elle portait désormais sur la poitrine ? C’était comme si le collier qu’elle portait alors s’était fondu dans sa peau au moment de sa mort. Ce qu’elle avait pensé n’être qu’une babiole trouvée dans une brocante était apparemment un artefact magique, mais pour le moment elle n’était pas parvenue à en trouver l’origine exacte dans la bibliothèque de l’agence. Mais ce n’était pas son principal sujet de préoccupation désormais. Le fait de ne pas savoir était pire que tout. Elle avait cru un temps que quelque chose la poursuivait, un démon ou un revenant pour la terroriser, mais il s’était avéré que ce n’étaient que ses souvenirs refoulés qui essayaient de remonter à la surface. Elle avait cherché des heures un moyen de pouvoir arriver à ses fins, et c’était Basile qui l’avait mise sur la voie: un artefact égyptien, une sorte de coupe qui une fois remplie d’eau pouvait permettre à celui qui s’y reflétait de voir sa propre mort. C’était normalement destiné aux vivants, mais rien ne l’empêchait d’essayer. A force de questionner Basile elle avait fini par comprendre qui la possédait.

Il avait bien insisté sur le fait que c’était peine perdue, et même dangereux. Elle avait bien compris que lui et cette Jesse n’étaient pas particulièrement amis, mais elle n’en savait pas beaucoup plus sur elle. Devant l’empathe, elle avait fait mine de ne pas s’attarder plus que ça sur la question, profitant du fait qu’il ne pouvait pas lire en elle, mais ses intentions étaient toutes autres. En douce, elle avait arraché la page du livre où figurait l’illustration de la fameuse coupe et elle avait décidé de partir pour une petite expédition solitaire.

Et voila qu’elle se trouvait postée devant l’immense maison, attendant que la fameuse Jesse sorte faire un petit tour. Elle ne savait pas exactement ce qu’elle était, mais elle se doutait bien qu’elle n’était pas humaine. Coraline n’était pas particulièrement fière de ce qu’elle allait faire, mais elle se consolait en se disant qu’elle allait seulement emprunter l’objet. Elle le ramènerait dès qu’elle n’en aurait plus besoin.
Enfin la propriétaire de la maison en sortit. La fantôme ne l’avait jamais vue, mais elle sut tout de suite que c’était elle. Elle attendit que Jesse se soit suffisamment éloignée avant de se téléporter à l’intérieur de la maison.

Elle s’attendait à ce qu’il y ait peut-être du personnel de maison, mais certainement pas au monstre qui surgit juste en face d’elle. Elle poussa un cri et plaça par réflexe ses mains devant elle, repoussant la créature. Alors qu’elle réalisait qu’il s’agissait d’un énorme serpent, deux autres fondirent sur elle. C’était comme s’ils essayaient de lui faire peur, sans oser réellement attaquer. Elle n’était même pas sûre qu’ils puissent réellement la voir. Néanmoins, jugeant plus prudent de s’en débarrasser, elle repéra une porte de placard qu’elle ouvrit, et utilisa son pouvoir pour tant bien que mal les forcer à y entrer avant de la fermer. Elle pouvait les entendre siffler rageusement et cogner contre la porte. Le troisième, qu’elle avait envoyé valser au début, était toujours immobile. Elle n’aimait pas particulièrement faire de mal aux animaux, mais ceux-là étaient vraiment effrayants. Qui pouvait garder ce genre de choses dans une maison ?

Enfin… si on pouvait appeler ça une maison. Maintenant qu’elle était remise de ses émotions, elle avait tout le loisir de regarder autour d’elle… wahou. Jamais elle n’avait vu un endroit pareil. Elle grimpa les marches d’escalier quatre à quatre jusqu’au premier étage. Elle se sentait toute petite et était surprise de n’entendre personne. Cette femme vivait-elle vraiment seule ici ? Elle était tentée de flâner, mais il fallait avant tout qu’elle commence son exploration, avant que Jesse revienne. Après avoir croisé ses chiens de garde, elle avait visiblement de moins en moins envie de la rencontrer.

Durant les deux heures qui suivit, elle explora de nombreuses pièces au peigne fin, mais elle commençait à se sentir découragée. Elle voyait de nombreux artefacts, mais aucun qui ressemble de près ou de loin à ce qu’elle cherchait. Elle avait tout de même remarqué que la jeune femme semblait avoir un intérêt tout particulier pour l’Egypte antique. Peut-être n’était-elle pas si terrible ? Peut-être aurait-elle été ravie de l’aider si Coraline le lui avait demandé poliment ? En tout cas elle envisageait de s’en aller et de tenter sa chance autrement.

Alors qu’elle sortait dans le couloir, elle entendit clairement la clef tourner dans la porte d’entrée. Elle sursauta si fort que son épaule heurta un vase qui vint s’écraser au sol avec fracas. Il fallait qu’elle disparaisse, maintenant ! Et c’est à ce moment que son regard se posa sur une vitrine, dans laquelle était exposée la coupe qu’elle cherchait. Si elle faisait vite… Elle se précipita le plus silencieusement possible vers le meuble en question et l’ouvrit, avant de saisir l’objet de sa convoitise.

 


_________________


Stop, I'm already dead
A spirit climbs my spine to the brain, following the rail-road tracks down again. I needed space with soul, maybe we can die there (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Jesse A. N. Amon
- Jesse A. N. Amon -
GRAPHISTE
Date d'inscription : 22/07/2018
Messages : 167
Age du personnage : +de 3000 balais mais bien entendu, en apparence, à peine 25 ans. N'est-ce pas ?
Pouvoir : Momification : Aspiration de l'énergie vitale, contrôle du sable (d'Egypte uniquement) et force supérieure. Sensibilité extrême au mercure.
Métier : Cheffe d'un trafique d'organes. Ancienne tueuse et Reine de l'égypte antique. (Ânkhésenamon)
I need something from you (ft. Jesse) Tumblr_plpfffWInh1tvtrqdo1_400

Avatar : Sofia Boutella

I need something from you (ft. Jesse) Empty
MessageSujet: Re: I need something from you (ft. Jesse)  I need something from you (ft. Jesse) Time-m10Lun 31 Déc - 19:50

I need something from you
An eye for an eye, a heart for a heart, a soul for a soul. We fight for the dream, we fight to the death, we fight for control. For there is no such thing as justice, all the best that we can hope for is revenge. A hostile takeover, an absolute rebellion to the end. This is our battle cry. I'm giving you a head start. you're going to need it, 'cause I fight like a girl.

Ft. Coraline


Tu fredonnes tranquillement, nettoyant avec délicatesse tes outils. Parfois, le sang persiste et t'oblige à frotter plus énergiquement tout en jurant dans ta langue natale. Soit un ancien égyptien vif et furieux que même Habib, l'un de tes gardes du corps, ne parvient pas à comprendre.  Tu grommelles et jette la lame, soupirant et te propulsant hors de ton siège. Il te faut plus d’ammoniaque. Tu tournes les talons et farfouille  dans un tiroir, cherchant quelques billets à fourrer dans ton décolleté. Lorsque tu arrives dans la cours extérieure, tu siffles un doux air aux saveurs d’Égypte, accueillant avec délice tes petites princesses. Trois cobras sublimes viennent se nicher à tes pieds et tu caresses leurs peaux douces comme de la soie. Sifflant comme un serpent, accueillant les petites langues fendues de tes filles adorées.

« - Maman revient tout de suite, mes chéries. J'ai une ou deux emplettes à faire. Gardez-bien la maison ! Vous aurez de belles souris en récompense, tu susurres et te redresse, calant ton casque sur tes oreilles.

T'as découvert Metallica dernièrement et tu bousilles avec joies tes esgourdes de la voix rauque et sexy de James Hetfield .

****

Ton sac s'effondre à tes pieds alors que le corps d'un de tes serpents gît à terre, visiblement inconscient. Tes prunelles se dédoublent aussitôt et ton masque passe d'une beauté douce à une gueule béante. Une fraction de secondes à peine. Tu te jettes dans l'herbe, avise le corps de l'animal et geins en caressant doucement sa peau encore tiède. Elle respire. Tu l'agrippes doucement dans tes mains, lui marmonnant des paroles douces et réconfortantes. Quelqu'un a fait mal à tes bébés. Tu entends les sifflements furieux des deux autres dans la cabane à outil derrière un palmier et te précipite pour l'ouvrir, tandis que l'animal assommé sur tes épaules s'agite mollement. Les filles se jettent à tes pieds et s'enroulent autour de ta carcasse, sifflant et pestant. Apophis en est témoins, tu comprends les protestations des reptiles et gronde. Quelqu'un s'est infiltré chez toi. Mais qui oserait ? Qui serait assez fou pour ignorer qu'on ne pénètre pas dans ton palace sans ton autorisation. Tes filles enroulées autour de tes membres, leur poids ne pesant pas grand chose pour toi, tu files à l'intérieur d'un pas décidé et furibond.
Furieuses, tu agrippes les deux poignets aux formes serpentines et tire. La porte résiste. Tu chopes la clefs glissées dans tes bottines en dégageant ta longue jupe fendue, fourrant l'objet dans la serrure avant d'ouvrir à la volée les deux portes. Quelque chose est entré chez toi sans avoir besoin de forcer les serrures et tu le sens.

Cette créature n'a rien d'humain.

Elle a traversé le voile depuis longtemps. Tu inhales l'air, tes prunelles reptiliennes se divisant à nouveau. Le bruit d'un vase brisé te fait lever le menton au plafond. La chose se promène au premier. Tu fronces les narines, les tatouages de ta réincarnations se dessinant sur ta peau halée. Tu vas bouffer cette salope. Tu siffles, file vers le salon et dépose en douceur l'animal assommée avant de filer vers ton bureau où gisent tes lames ensanglantées.  Tu hésites, traîne tes longs doigts manucurées dans le vide et penche la tête sur le côté. Tu te penches finalement pour agripper une petite sacoche et l'attache à ta taille avant de filer. L'un de tes serpents s'est joint à l'autre, soucieux de son état. Le dernier trône fièrement sur tes épaules alors que tu retires tes chaussures pour grimper en silence à l'étage.

Tes doigts fourrageant doucement dans la poche de sable à ta taille.
code, gif et images par SWAN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Coraline Price
- Coraline Price -
Le fantôme au foyer
Date d'inscription : 15/06/2018
Messages : 479
Age du personnage : 30 ans tout juste au moment de sa mort
Pouvoir : Téléportation, télékinésie, possession
Métier : Ancienne infirmière, aujourd'hui hante sa maison
I need something from you (ft. Jesse) Tumblr_o779vbFYl81vqs1ilo2_r1_250

Avatar : Dominique Provost-Chalkley
Localisation : Sa maison

I need something from you (ft. Jesse) Empty
MessageSujet: Re: I need something from you (ft. Jesse)  I need something from you (ft. Jesse) Time-m10Lun 31 Déc - 20:16

I need something from you
feat Jesse N. Amon

Si elle allait vite, elle pouvait y arriver. Prendre la coupe délicatement, et disparaître avec. Elle la rendrait, évidement, mais peut-être que cette fois elle l’enverrait plutôt par la poste, hein. Elle ouvrit doucement la paroi en verre, qui heureusement n’avait pas de verrou. Puis, elle dut décaler quelques artefacts avant de pouvoir s’emparer de la précieuse coupe qu’elle examina pour s’assurer que c’était bien là l’objet qu’elle cherchait. Elle était moins grande que ce qu’elle avait imaginé, en serrant un peu, elle pouvait la caser dans la poche de sa veste.

Elle se retourna, prête à partir. Et c’est alors qu’elle se trouva face à elle, silhouette majestueuse et à l’aspect terrible et sursauta violemment. La fameuse Jesse avait quelque chose de résolument effrayant, et Coraline se sentit comme toute petite face à une puissante forme d’autorité, bien que dans les faits elle soit physiquement plus grande que la propriétaire des lieux. Elle semblait… en colère. Vraiment très en colère. Et la fantôme comprit d’instinct qu’elle était dans de sales draps. Son corps entier était en alerte. Et évidemment personne ne savait qu’elle se trouvait ici. Il fallait qu’elle dise quelque chose, qu’elle essaie au moins de calmer Jesse.

« Bonjour ! Euh… vous vous demandez très probablement ce que je fais ici… ce qui est une question tout à fait légitime, haha. »


Elle laissa échapper un rire nerveux, ne cessant de gesticuler.

« J’étais juste là pour laisser un message… de la part de Basile ! Il voulait prendre de vos nouvelle… et… et vous inviter à boire le thé… dimanche ! Alors voilà, je suis venue ! »


Elle se félicita d’avoir parlé de Basile, histoire de suggérer que quelqu’un savait qu’elle était ici et pouvait éventuellement s’inquiéter de son absence. Elle avisa alors le serpent qui se pavanait sur les épaules de sa maîtresse. Elle aurait pu jurer qu’il la fusillait du regard. Tout en parlant elle s’efforçait de contourner la jeune femme pour atteindre les escaliers.

« Oh et je suis vraiment désolée pour votre euh… serpent, j’avoue qu’il m’a fait peur, j’espère qu’il n’a pas eu trop mal. Très intéressants comme animal de compagnie d’ailleurs c’est… original. Envoyez-moi la note du véto surtout ! »

Elle ne contrôlait absolument plus le flot de paroles qui s’échappait de ses lèvres. Elle ne pensait plus qu’à prendre ses jambes à son cou le plus vite possible.

« Maintenant que j’ai passé le message, je vais vous laisser hein, je ne voudrais surtout pas vous déranger plus longtemps. On m’attend, j’ai du travail. Vous savez ce que c’est boulot boulot boulot, n’est-ce pas ! »

De nouveau un rire nerveux s’échappa de ses lèvres. Elle pouvait apercevoir la porte d’entrée de là où elle se trouvait, il ne lui restait plus qu’à faire quelques pas pour atteindre les escaliers et pouvoir s’enfuir avec son précieux butin. En vérité, elle ignorait si Jesse l’avait vue prendre la coupe et la mettre dans sa poche. Si c’était le cas, elle n’allait sans doute pas la laisser partir si facilement…
 


_________________


Stop, I'm already dead
A spirit climbs my spine to the brain, following the rail-road tracks down again. I needed space with soul, maybe we can die there (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Jesse A. N. Amon
- Jesse A. N. Amon -
GRAPHISTE
Date d'inscription : 22/07/2018
Messages : 167
Age du personnage : +de 3000 balais mais bien entendu, en apparence, à peine 25 ans. N'est-ce pas ?
Pouvoir : Momification : Aspiration de l'énergie vitale, contrôle du sable (d'Egypte uniquement) et force supérieure. Sensibilité extrême au mercure.
Métier : Cheffe d'un trafique d'organes. Ancienne tueuse et Reine de l'égypte antique. (Ânkhésenamon)
I need something from you (ft. Jesse) Tumblr_plpfffWInh1tvtrqdo1_400

Avatar : Sofia Boutella

I need something from you (ft. Jesse) Empty
MessageSujet: Re: I need something from you (ft. Jesse)  I need something from you (ft. Jesse) Time-m10Lun 31 Déc - 20:50

I need something from you
An eye for an eye, a heart for a heart, a soul for a soul. We fight for the dream, we fight to the death, we fight for control. For there is no such thing as justice, all the best that we can hope for is revenge. A hostile takeover, an absolute rebellion to the end. This is our battle cry. I'm giving you a head start. you're going to need it, 'cause I fight like a girl.

Ft. Coraline


Tu bondis à l'étage dans un silence de plomb, découvrant la silhouette fine d'une grande tige brune. Elle vient de piquer un truc dans ton étagère ! Tu te plantes derrière elle, croise les bras et attend, jusqu'à ce qu'elle tourne les talons et se fige en te découvrant. La créature balbutie et te lance des regards craintifs. Comme une petite biche prise au piège. T'en jouirais presque tellement ça t’excite. T'adores voir les gens se pisser dessus rien qu'en te voyant. Tu penches la tête sur le côté, la laissant baragouiner des excuses incroyablement bidons. Ton casque autour de ton cou continue de beugler du Metallica alors que tes prunelles dédoublées fusillent l'intruse. Petite bestiole prise au piège. Tu t'en lèches déjà pratiquement les babines. Et ton sourire immense fend ton faciès alors qu'elle évoque Basile. Donc, elle connaît le demi-démon ? Ta tête dodeline alors que tu lâches un rire caustique.

« - Hun hun... tu lâches d'un air désintéressé, ton cobra susurrant à ton oreille tout en jurant contre l'esprit.

Car il n'y a pas de doute, cette créature ne vit plus depuis longtemps. Tu sens presque la déchirure du voile. Le froid qui s'échappe de sa silhouette fine. Le floue cosmique. Tu fredonnes finalement alors qu'elle te contourne, sans habilité aucune, peu consciente du réel danger qui l'attend. Si Basile est derrière tout ça, c'est une belle occasion qui s'offre à toi. Et cette vile garce a blessé ton bébé. Tu plonges tes doigts dans la pochette de sable et pivote rapidement pour jeter ton souffle sur elle. Des milliers de particule de sable s'étende et entoure le fantôme. Les lames ne peuvent rien contre un esprit. Surtout un fantôme aussi puissant qui peut se déplacer ou bon lui semble. Et ça, c'est une vraie pépite. La jeune femme apeurée est finalement paralysée dans une bulle de sable et tu lui jettes un regard triomphant.

- Petit lapin piégé... tu ricanes avec démence, ton serpent sifflant avec joie à tes côtés. Tu crois aller où, comme ça, la vermine ? Tu persifles ensuite finalement avec rage.

Elle manque pas de culot, la fieffé menteuse.

Ton serpent glisse de ta silhouette chaloupée pour tourner autour du fantôme. Tu croises les bras, l'observe avec attention et soupire avant de reluquer tes ongles parfaits. Qu'est-ce que tu vas bien pouvoir en faire ? Tu réfléchis longuement sans te soucier de ses protestations et soupire avec ennuie.

- Je sais pas quoi faire de toi … tu soupires finalement en lui lançant une moue ennuyée, telle une gosse capricieuse. Tant pis !

T'hausses les épaules et sourit à pleines dents.

- Je vais te garder un peu, rien que pour te faire les pieds !

T'attends un peu, puis tu tends la main.

- Tu me rends ce que tu m'as pris ou il faut que je te force ? Fais pas le con, la morte, les cas comme toi, ça me connaît.

Et pour illustrer tes propos, tu fends ton visage d'une grimace cauchemardesque. Ta gueule béante s'ouvrant comme un trou noir alors que tes prunelles vitreuses s'écarquillent, muant ton faciès en une grimace horrifique et morbide. Ta peau s’effrite, les bandages qui enroulaient ton cadavre apparaissent et les tatouages s'étalent sur ta peau morte par millier. Tu reprends finalement forme humaine avant de lâcher un rire gras et en trépignant.

- Je vais tellement m'amuser ! Ce bon vieux Basile aura ce qu'il veut, tu peux me croire ! »

Et tu tapes dans tes mains, ravie d'avoir une bonne excuse pour aller martyriser le démon.
code, gif et images par SWAN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Coraline Price
- Coraline Price -
Le fantôme au foyer
Date d'inscription : 15/06/2018
Messages : 479
Age du personnage : 30 ans tout juste au moment de sa mort
Pouvoir : Téléportation, télékinésie, possession
Métier : Ancienne infirmière, aujourd'hui hante sa maison
I need something from you (ft. Jesse) Tumblr_o779vbFYl81vqs1ilo2_r1_250

Avatar : Dominique Provost-Chalkley
Localisation : Sa maison

I need something from you (ft. Jesse) Empty
MessageSujet: Re: I need something from you (ft. Jesse)  I need something from you (ft. Jesse) Time-m10Lun 31 Déc - 22:31

I need something from you
feat Jesse N. Amon

Elle avait l’espoir de s’en sortir. Mais au fond, elle aurait dû savoir que ça ne serait pas aussi facile. Elle ne comprit même pas ce qui lui arrivait. Tout d’abord, elle sentit quelque chose de chaud glisser sur elle et ferma les yeux, par réflexe. Lorsqu’elle les rouvrit, elle vit avec horreur qu’elle ne pouvait plus bouger et commença à paniquer. Elle voulut disparaitre, mais se retrouva au même endroit. Elle frappa, mais c’est comme si elle était emprisonnée dans une cage transparente, ou matérialisée par du sable. Elle frappa encore et encore, en vain. Jesse avait l’air d’une folle furieuse et Coraline comprit qu’elle était dans de très, très sales draps.

« Vous n’allez pas me garder ici quand même ! »


Elle avait peur, vraiment. Si cette femme était capable de la garder prisonnière, qu’est-ce qu’elle pourrait lui faire d’autre ? Elle n’osait même pas y penser. Plus que jamais, elle regretta de n’avoir prévenu personne. Pourquoi Basile ne lui avait-il pas dit qu’elle était aussi dangereuse ? Certes, il lui avait dit de ne pas l’approcher, mais il n’avait pas été très précis non plus. C’est alors que Jesse exigea qu’elle lui rende l’objet volé. Et la tête terrifiante qu’elle afficha fit pousser un cri d’horreur à la fantôme. Qu’est-ce que c’était que ça ? Elle n’avait jamais entendu parler d’une telle créature ! A vrai dire elle avait du mal à la regarder, c’était terriblement angoissant. Une énorme part d’elle avait envie de se mettre à genoux et de la supplier de la laisser partir, ou du moins, de reprendre un visage normal. Elle avait l’impression d’être en plein cauchemar, quoique ça elle n’aurait certainement jamais pu l’imaginer.

C’est avec soulagement qu’elle la vit reprendre un visage plus humain. Et c’est alors qu’elle réalisa qu’elle avait le choix. Elle pouvait soit lui donner la coupe, soit en faire preuve d’un peu de courage, pour une fois. Elle prit une profonde inspiration.

« Non ! »

Elle n’était pas tout à fait certaine d’avoir choisi la meilleure option, mais bon, au point où elle en était, autant aller jusqu’au bout.

« Je ne vous le rendrais que si vous me laissez partir ! Et laissez Basile tranquille ! Espèce d’épouvantail ! »


Ce n’était sans doute pas un épouvantail, mais c’est ce qu’elle trouvait de plus proche. Elle n’était plus très sûre d’avoir envie de connaître la véritable nature de Jesse.

« On a qu’à faire un marché: j’ai VRAIMENT besoin de cet objet. Si je promets de vous le rendre une fois que j’ai fini, vous me laisserez partir ? En plus Basile sait que je suis là, il va s’inquiéter de ne pas me voir revenir… »

Elle se doutait bien que cette approche ne fonctionnerait pas, mais elle ne savait plus quoi inventer. La supplier ? Tenter de l’apitoyer en lui racontant son histoire ? La menacer ? Elle regrettait vivement de ne pas être télépathe et de ne pas pouvoir envoyer un message de SOS à quelqu’un de l’agence. Si Jesse comprenait qu’elle bluffait, ça risquait de ne pas arranger son cas. Mais après tout, quel était le pire qu’elle pourrait lui faire ? La garder enfermée ici à tout jamais ? Elle espérait que non, quand même….
 


_________________


Stop, I'm already dead
A spirit climbs my spine to the brain, following the rail-road tracks down again. I needed space with soul, maybe we can die there (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Jesse A. N. Amon
- Jesse A. N. Amon -
GRAPHISTE
Date d'inscription : 22/07/2018
Messages : 167
Age du personnage : +de 3000 balais mais bien entendu, en apparence, à peine 25 ans. N'est-ce pas ?
Pouvoir : Momification : Aspiration de l'énergie vitale, contrôle du sable (d'Egypte uniquement) et force supérieure. Sensibilité extrême au mercure.
Métier : Cheffe d'un trafique d'organes. Ancienne tueuse et Reine de l'égypte antique. (Ânkhésenamon)
I need something from you (ft. Jesse) Tumblr_plpfffWInh1tvtrqdo1_400

Avatar : Sofia Boutella

I need something from you (ft. Jesse) Empty
MessageSujet: Re: I need something from you (ft. Jesse)  I need something from you (ft. Jesse) Time-m10Mer 2 Jan - 11:21

I need something from you
An eye for an eye, a heart for a heart, a soul for a soul. We fight for the dream, we fight to the death, we fight for control. For there is no such thing as justice, all the best that we can hope for is revenge. A hostile takeover, an absolute rebellion to the end. This is our battle cry. I'm giving you a head start. you're going to need it, 'cause I fight like a girl.

Ft. Coraline


« Vous n’allez pas me garder ici quand même ! » qu'elle a osé demander. Tu lui lances un regard sincèrement intrigué. Elle est bête ? C'est le fait de ne pas plus vraiment avoir de tête qui la rend simplette ? Tu prends un air mitigé, avant de répliquer un « Bah si ! » d'une évidence qui tombe sous le sens. Elle le fait exprès ? Tes doutes empirent alors qu'elle crie sa négation avec force. (Et courage.) Tes prunelles s'écarquillent. Tu penches la tête un peu plus, à présent persuadée qu'elle manque clairement de jugeote. T'attends qu'elle s'explique – retenant bien minutieusement l'insulte. L'épouvantail va s'en rappeler, elle peut en être sûre – et tu soupires longuement en entendant ses supplications. Elle tire sur une corde brisée depuis des décennies.

L'empathie, tu connais pas.

« - Attends, laisse-moi réfléchir... tu marmonnes avant de fixer la bouille de ton cobra.

L'animal siffle et te lance un regard qui pourrait presque passer pour mitigé. Vos regards tombent sur la fantôme en parfaite symbiose et tu hausses les épaules.

- Non, j'ai pas envie, tu rétorques finalement.

Elle est sacrément gonflée quand même. Tu dois reconnaître qu'elle manque pas de témérité. Mais après tout, elle est morte. Une morte qui semble avoir beaucoup à perdre, au vu de ses objectifs. Si elle décide de pénétrer chez toi en blessant tes ouailles, il faudra bien que quelqu'un en paie le prix.

- Et je te rappel que tant que tu seras coincée là, mes affaires aussi. Alors...

T'agite tes index en rond à quelques centimètres de tes tempes. Tic tac tic tac, ça lui rentre dans le crâne ? Elle pige ? Tu lui adresses un immense sourire mauvais et te penche pour laisser glisser le cobra à tes pieds.

- Surveille-là ma fille, je vais m'occuper de ta sœur lâchement blessée par la vilaine Casper.

Tu déplies l'échine et lance un regard pétillant et royal à la brune. Lentement, tu tournes ton index dans ton dos. Le compte à rebours commence. Et la bulle de sable rétrécie lentement, mais sûrement. Tu files vers le meuble et récupère trois petites pyramides que tu places autour de la fantôme pour maintenant l'énergie.

- Si Basile veut vraiment prendre le thé, qu'il vienne. J'ai largement de quoi l’accueillir.

Tes prunelles s'agitent du serpent à tes artefacts, et tu pivotes tes talons nus pour filer jusqu'à une commode ornée d'hiéroglyphes. Tu agrippes plusieurs fioles et une ankh, tournant à nouveau le dos pour filer vers l'entrée des escaliers.

- Fais-moi signe si tu changes d'avis, j'ai beaucoup, beaucoup de temps ! que tu t’esclaffe en dévalant les escaliers. Tu remontes pourtant rapidement pour ajouter : C'est ça où je t'exorcise. Attention au sable, il pique.»
code, gif et images par SWAN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Coraline Price
- Coraline Price -
Le fantôme au foyer
Date d'inscription : 15/06/2018
Messages : 479
Age du personnage : 30 ans tout juste au moment de sa mort
Pouvoir : Téléportation, télékinésie, possession
Métier : Ancienne infirmière, aujourd'hui hante sa maison
I need something from you (ft. Jesse) Tumblr_o779vbFYl81vqs1ilo2_r1_250

Avatar : Dominique Provost-Chalkley
Localisation : Sa maison

I need something from you (ft. Jesse) Empty
MessageSujet: Re: I need something from you (ft. Jesse)  I need something from you (ft. Jesse) Time-m10Mer 2 Jan - 14:43

I need something from you
feat Jesse N. Amon

Evidemment qu’elle pouvait la garder ici. Maintenant, Coraline en était sûre, la technique de la compassion ne marcherait pas du tout. Si au moins elle en savait plus sur elle ! Mais Basile n’avait rien voulu lâcher. Elle ne se serait peut-être pas mise dans cette situation s’il avait pris la peine de tout lui expliquer précisément. Bon d’accord, elle ne l’avait pas écouté et elle devait bien admettre qu’il avait eu raison, mais il ne savait pas ce qu’elle traversait. Aucun d’entre eux ne le savait. Aucun ne savait à quel point elle avait besoin de retrouver ses souvenirs, si elle voulait avancer. Et voilà qu’elle se retrouvait face à cette folle furieuse avec ses serpents, qu’elle avait l’air d’ailleurs de considérer comme ses enfants.

« Très bien, alors je garde votre artefact ! »

Elle prit soin de ne pas lui dire de quoi il s’agissait. Elle avait bien l’impression que Jesse n’avait pas vu du tout ce qu’elle avait pris, et elle ne comptait pas le lui dire. Et voilà qu’elle signalait qu’elle allait repartir, la laissant sous bonne garde de l’un des serpents. La fantôme était presque soulagée de ne plus avoir Jesse sous le nez, et surtout son horrible autre visage. Elle n’aimait pas du tout ses allusions à Basile. Elle avait peur d’avoir mis son ami en danger. Heureusement, elle avait menti, le démon ne savait même pas qu’elle était ici et il était probable qu’il ne s’en rende pas compte avant un bon moment.

« Pas de problème, moi aussi j’ai du temps. Je suis morte alors j’ai tout le temps, ha ! » lui lança-t-elle alors qu’elle était déjà dans les escaliers.

Elle ne pouvait pas vraiment l’exorciser, n’est-ce pas ? Il fallait un prêtre pour ça non ? A vrai dire elle n’en était pas sûre, c’était ce qu’elle avait vu dans les quelques films d’horreur qu’elle avait pu oser visionner de son vivant. De toute façon pour le moment elle ne pouvait absolument rien faire. Elle tourna la tête vers le serpent, qui ne la lâchait pas du regard, un regard particulièrement mauvais. S’il avait pu la brûler avec les yeux, elle serait morte une nouvelle fois. La bulle se resserrait autour d’elle, mais à sa grande surprise, elle ne sentait pas vraiment la morsure du sable. Une chose que Jesse ignorait apparemment. Elle soupira et prit le parti de s’assoir, sous le regard malveillant de l’animal.

« Pas la peine de me regarder comme ça, tu ne peux rien me faire de toute façon. »

L’animal siffla furieusement dans sa direction en guise de réponse.

« Tu… tu comprends ce que je dis ? »


Elle le regarda, intriguée cette fois. Il, ou plutôt elle, soutenait son regard également, un regard toujours aussi mauvais.

« Je suis désolée pour ta… soeur, ok ? C’est elle qui m’a sauté dessus. »

Re sifflement menaçant. Coraline soupira. Qu’est-ce qu’elle était en train de faire, à essayer de parler à cet espèce de monstre ? Elle sortit la coupe de sa poche. Au moins elle avait pu récupérer ce qu’elle voulait. Elle la regarda de plus près. L’objet était couvert de gravures, auxquelles elle ne comprenait évidemment rien du tout. Elle sortit la page du livre qu’elle avait déchirée dans l’un des ouvrages de Basile. A en croire les inscriptions, il fallait mettre de l’eau au fond et se regarder dedans. Elle leva la tête vers l’animal.

« Tu n’aurais pas de l’eau sur toi, par hasard ? »

Autant parler à un mur. Un mur qui l’aurait volontiers dévorée s’il l’avait pu.
 


_________________


Stop, I'm already dead
A spirit climbs my spine to the brain, following the rail-road tracks down again. I needed space with soul, maybe we can die there (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Jesse A. N. Amon
- Jesse A. N. Amon -
GRAPHISTE
Date d'inscription : 22/07/2018
Messages : 167
Age du personnage : +de 3000 balais mais bien entendu, en apparence, à peine 25 ans. N'est-ce pas ?
Pouvoir : Momification : Aspiration de l'énergie vitale, contrôle du sable (d'Egypte uniquement) et force supérieure. Sensibilité extrême au mercure.
Métier : Cheffe d'un trafique d'organes. Ancienne tueuse et Reine de l'égypte antique. (Ânkhésenamon)
I need something from you (ft. Jesse) Tumblr_plpfffWInh1tvtrqdo1_400

Avatar : Sofia Boutella

I need something from you (ft. Jesse) Empty
MessageSujet: Re: I need something from you (ft. Jesse)  I need something from you (ft. Jesse) Time-m10Jeu 3 Jan - 19:57

I need something from you
An eye for an eye, a heart for a heart, a soul for a soul. We fight for the dream, we fight to the death, we fight for control. For there is no such thing as justice, all the best that we can hope for is revenge. A hostile takeover, an absolute rebellion to the end. This is our battle cry. I'm giving you a head start. you're going to need it, 'cause I fight like a girl.

Ft. Coraline


Les cris de la brune résonne à tes esgourdes alors que tes pas te mènent déjà au rez-de-chaussée. Elle peut bien dire ce qu'elle veut, t'as glandé des millénaires dans un sarcophage. Niveau temps perdu, tu gagnes à tous les coups. Tu déposes finalement tes fioles sur une petite table et approche de ton serpent pour tâter sa peau chaude. Chaleur assurée grâce au bon soin de sa sœur qui te lance un drôle de regard.

« - Quoi ? C'est un fantôme, je peux pas vous l'offrir pour le déjeuner, t'avalerais de l'air ! Tu protestes et siffle, t'attirant un feulement reptilien.

A vrai dire, avoir le livre des morts sur toi aurait été bien pratique pour t'amuser un peu avec l'esprit de cette femme. Malheureusement, c'était une relique légendaire et difficile à trouver. Tu l'avais perdu. Comme tout le monde. Le type qui t'avait ramenée l'avait probablement racheté au marché noir par un coup de chance ou des années de recherche. Et toi, t'as des objectifs foncièrement différents que celui de chercher un livre qui t'avait fait perdre la boule. Dix minutes plus tard et un serpent contrarié mais sain et sauf, tu t'étires en baillant.

Tu n'as pas mentis, tu as véritablement tout ton temps.

Pourtant, ta curiosité l'emporte et tu files jusqu'à ton bureau pour dégotter un gros manuel. Les pages jaunes te donneront sûrement le nom de cette Agence où tu as croisé le démon empathe. Pas moyen qu'il ne soit pas derrière une affaire aussi niaise ! Tu chopes le téléphone et tapote le numéro, cale l'appareil entre ta tête et ton épaule et joue avec le fil tout en soupirant.

Mais la voix rocailleuse qui résonne à ton esgourde n'est clairement pas celle de Basile.

- Basile est là ? Tu demandes sans attendre, peu encline aux présentations.

L'homme à l'autre bout du fil marque un temps de pause avant de répondre, largement à côté dr la plaque :

- Vous êtes une cliente ?...

C'est qu'il a une voix sexy. Tu pourrais jouer un peu, mais tu veux savoir ce que fout le fantôme dans les parages. Pas le temps.

- Nan. Une amie, tu lâches en retenant le sarcasme dans ton timbre.

Cette voix, l'homme semble prêt à s'étouffer et met un petit moment avant de se calmer.

- Ah ouais, intéressant... hun hun, il est pas là mais je peux lui passer un message de votre part ?

Tu souris à travers le combiné, consciente qu'il l'entendra. Il a l'air de trouver ça très drôle et tu comprends pourquoi. Basile étant... Basile.

- Dites-lui que Jesse a un colis pour lui, bye mon chou !

Tu raccroches alors que la voix du type braille le nom d'un autre en riant (Un certain Valkan ? Ethan ? Bref ), lâche un bref rire tonitruant et te déhanche jusqu'à l'étage.

- BON ! Tu m'as volé quoi l'ectoplasme ? Je te préviens, ton copain tardera pas et si je suis de mauvaise humeur, je ne vais vraiment pas être clémente avec lui. »

Tu croises les bras, hausse un sourcil et patiente sagement, pressée d'en savoir davantage.
code, gif et images par SWAN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Basile
- Basile -
ADMINISTRATEUR
Date d'inscription : 14/06/2018
Messages : 154
Age du personnage : On te donne la trentaine mais en vrai, t'as déjà dépassé le cap des soixante-dix ans.
Pouvoir : Tu es un demi-démon empathe. Alors forcément, tu ressens les émotions des autres... Un véritable handicap pour toi mais aussi pour ton entourage le plus proche.
Métier : Tu travailles pour l'agence de détective Llyod & Devos Investigation. Officiellement, tu sers d'informaticien mais t'es également leur secrétaire et homme à tout faire.
I need something from you (ft. Jesse) Tenor

Avatar : Jared Padalecki.
Localisation : Si t'es pas dans l'agence de détective alors t'es surement dans une librairie.
Mood : Pimpante.

I need something from you (ft. Jesse) Empty
MessageSujet: Re: I need something from you (ft. Jesse)  I need something from you (ft. Jesse) Time-m10Mar 22 Jan - 6:06

I need something from you
feat Basile
Dire que t'es furax c'est un sacré euphémisme. Bordel! Tu te mets rarement dans des états pareil mais là... là! Une part de toi est quand même étonné. Qu'un jour Jude ou Roxane parviennent à te mettre hors de tes gonds... okay. C'est une éventualité que tu n'as jamais rejeté. Mais Coraline? Non. Tu ne t'attendais pas à être aussi en colère contre elle. A dire vrai, si t'es autant en pétard c'est parce que t'as grave les pétoches pour elle. Puis pour toi aussi. Jesse? Jesse?! Sérieusement? De toutes les démones de la ville, il fallait forcément qu'elle se jette dans sa gueule! Bravo, Coraline. Tu lui avais dit, pourtant, de ne pas approcher cette harpie égyptienne!

C'est dans ta vieille bagnole rafistolé pour la énième fois que tu te rends chez la momie. T'as même pas quitté le véhicule que tu marmonnes déjà en anticipant le pire. Bon sang, dans quel état tu vas retrouver Coraline? Tu pries un dieu inexistant pour que rien de grave ne lui sois arrivé. Tu prends avec toi ton sac à dos et commences ton ascension vers la demeure tape à l'oeil. Une fois rendue à l'entrée, tu beugles.

— Jesse! Je suis là! Elle est où?!

Tu pourrais rentrer comme un bourrin, défoncer cette porte mais la vielle harpie n'est pas conne. Tu l'imagines bien fourrer des sortilèges partout. Alors tu attends, la mâchoire serrée et ta petite veine qui palpite.
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Coraline Price
- Coraline Price -
Le fantôme au foyer
Date d'inscription : 15/06/2018
Messages : 479
Age du personnage : 30 ans tout juste au moment de sa mort
Pouvoir : Téléportation, télékinésie, possession
Métier : Ancienne infirmière, aujourd'hui hante sa maison
I need something from you (ft. Jesse) Tumblr_o779vbFYl81vqs1ilo2_r1_250

Avatar : Dominique Provost-Chalkley
Localisation : Sa maison

I need something from you (ft. Jesse) Empty
MessageSujet: Re: I need something from you (ft. Jesse)  I need something from you (ft. Jesse) Time-m10Sam 26 Jan - 14:10

I need something from you
feat Jesse N. Amon

Elle était là, dans sa bulle, à discuter avec un serpent qui l’aurait sans doute volontiers croquée et à attendre de voir ce qui allait se passer. A vrai dire, elle commençait à sentir l’angoisse monter en elle: cette femme avait l’air très puissante. C’était la première fois que la fantôme se retrouvait entravée de cette façon à ne pouvoir absolument rien faire. Elle ne voulait pas tirer des conclusions hâtives, mais cette femme avait l’air complètement folle. En même temps pour garder des bestioles pareilles en guise d’animaux de compagnie, il fallait bien l’être. Elle espérait vraiment que celle-ci ne mettrait pas sa menace à exécution et l’allait pas appeler Basile. Mais ça faisait déjà un moment qu’elle était partie et Coraline se demandait ce qu’elle comptait lui faire.

Ceci dit, en entendant un bruit de pas se faire de plus en plus distinct, elle réalisa qu’elle n’était en fait pas tout à fait certaine de vouloir la voir revenir. Cette femme lui fichait vraiment la trouille, et elle faisait de son mieux pour ne pas le lui montrer. Evidemment elle exigea de savoir ce que la fantôme lui avait volé. Mais surtout, elle menaçait Basile. Et d’un coup, la brune n’était plus certaine de la marche à suivre: oui, elle tenait à cet objet, mais elle ne voulait pas qu’il arrive le moindre mal à l’empathe, et surtout pas à cause d’elle. Ceci dit, il était fort possible que l’égyptienne soit en train de bluffer… D’autant plus que si elle lui rendait la coupe maintenant, elle n’aurait aucun moyen de pression sur elle. Et il y avait fort à parier que cette femme ne la laisserait pas partir si facilement…

« Je n’ai rien pris, laissez-moi partir ! Et vous n’avez pas intérêt à toucher un cheveux de Basile ! »

Malheureusement, elle ne bluffait pas, Coraline le comprit en entendant la voix du demi-démon, venu effectivement la chercher. Il n’aurait pas dû. Sa petite escapade tournait au cauchemar et elle commençait à réaliser que les choses pourraient extrêmement mal tourner pour eux. Tout ça parce qu’elle n’avait pas pu résister à l’idée de pouvoir voler cet objet.

« BASILE, VA-T-EN ! »

Elle n’était qu’à l’étage, mais elle espérait vraiment qu’il puisse l’entendre. Et surtout qu’il accepte de l’écouter et de faire demi tour avant qu’il se retrouve entre les griffes de cette harpie.
 


_________________


Stop, I'm already dead
A spirit climbs my spine to the brain, following the rail-road tracks down again. I needed space with soul, maybe we can die there (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Jesse A. N. Amon
- Jesse A. N. Amon -
GRAPHISTE
Date d'inscription : 22/07/2018
Messages : 167
Age du personnage : +de 3000 balais mais bien entendu, en apparence, à peine 25 ans. N'est-ce pas ?
Pouvoir : Momification : Aspiration de l'énergie vitale, contrôle du sable (d'Egypte uniquement) et force supérieure. Sensibilité extrême au mercure.
Métier : Cheffe d'un trafique d'organes. Ancienne tueuse et Reine de l'égypte antique. (Ânkhésenamon)
I need something from you (ft. Jesse) Tumblr_plpfffWInh1tvtrqdo1_400

Avatar : Sofia Boutella

I need something from you (ft. Jesse) Empty
MessageSujet: Re: I need something from you (ft. Jesse)  I need something from you (ft. Jesse) Time-m10Sam 9 Fév - 12:33

I need something from you
An eye for an eye, a heart for a heart, a soul for a soul. We fight for the dream, we fight to the death, we fight for control. For there is no such thing as justice, all the best that we can hope for is revenge. A hostile takeover, an absolute rebellion to the end. This is our battle cry. I'm giving you a head start. you're going to need it, 'cause I fight like a girl.

Ft. Coraline


Ils mentent tous. Tu le sais. Tu le sens. Pas besoin de chair sur cette âme pour sentir sa panique glacée. La rage menace de t'empoigner à nouveau. La patience n'est pas ton fort et elle te cherche. Tu grondes. Tes rétines commencent déjà à se dédoubler, signe que ton faciès va encore muter en une moue grimaçante et cauchemardesque. Jusqu'à ce que tes esgourdent perçoivent le doux son de la grosse voix de Basile. Tu te redresses, hausse un sourcil en fixant l'entrée de la volée de marches et tourne le menton vers l'ectoplasme. Ils crient tous. Trop. Tu pinces les lèvres, contrariée et importunée que tu es. C'est de pire en pire. Et c'est encore toi qu'on juge. Oh, la vilaine Momie Arabe qui déteste être cambriolée, qu'elle est vilaine. Bouh bouh bouh.

Sacs à bouse !

« - Telhas Teeze ! Que tu beugles aux marches d'un ton tranché et haché.

Et ce cher Basile ne tient absolument pas à savoir ce que tu viens de dire. Même si tu doutes qu'il passe à côté de l'information. Ça n'a rien de l'ancien égyptien plus chantant que tu pratiques couramment lorsque tu baragouines toute seule, mais tu trouves l'insulte efficace. Qu'il aille se faire voir.

- Et toi, arrête de brailler ! Tu outrepasses tes droits en bafouant les miens, sale impertinente ! Fais profil bas, ou je te renvoie chez Osiris.

Fut un temps où le simple fait d'approcher ton trône de trop près était voué à la mort. Tout se perd. Tu lâches un sifflement reptilien avant de filer au rez-de-chaussée, fonçant droit devant toi, poings serrés et moue rageuse. Tes humeurs changeantes sont au summum de leur forme, ce soir. Et lorsque tu ouvres la porte, ta bouille énervée dépassant de l'épais rempart, tu hurles un « QUOI ?! » qui ne manque pas de toupet. C'est toi qui l'a appelé, après tout. Mais c'est bien SON fantôme qui squatte chez toi sans ta permission ! Et avec un tu ne sais quoi qui t'appartient, qui plus est. Derrière toi, les sifflements de l'un de serpent raisonne. Il n'a pas vraiment aimé la première attaque et n'appréciera pas non plus que ce gros balourd attaque sa précieuse maîtresse.  Tu ouvres un peu plus le battant gravé de hiéroglyphes et te retrouve droite devant le géant aux airs d'élan.

Bras croisés, tu lui lances un regard outré et royal.


- Ton truc m'importune et a blessé l'une de mes ouailles. Alors ne me cherche pas, Basile, tu grondes tout bas en approchant tout près.

Tu peux presque sentir l'odeur de son sang démoniaque qui crépite. Sa vitalité ne t'appelle pas. Il n'a jamais été appétissant. Ni impressionnant, à dire vrai. Ce n'est qu'un vulgaire moucheron. Ils le sont tous. De la bouffe sur pattes. Tu devrais lui péter les rotules pour le forcer à s'agenouiller. Et c'est que tu t'apprêtes à faire,  jusqu'à ce que le serpent siffle avec force. T'avais déjà dégainé ta lame, prête à le planter, avant de te figer. S'il s'évanouit et perd tout la crasse qui lui sert d'eau de vie, tu seras pas plus avancé. Finalement, tu recules légèrement et range ton arme, non sans glisser tes doigts dans ta pochette de sable.

- Fais bien attention, casse quoi que ce soit et je t'étrangle », tu le préviens en lui tournant finalement le dos pour filer vers la cuisine. Non sans lâcher un sifflement à ton serpent pour lui ordonner de bloquer le passage au premier.
code, gif et images par SWAN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Basile
- Basile -
ADMINISTRATEUR
Date d'inscription : 14/06/2018
Messages : 154
Age du personnage : On te donne la trentaine mais en vrai, t'as déjà dépassé le cap des soixante-dix ans.
Pouvoir : Tu es un demi-démon empathe. Alors forcément, tu ressens les émotions des autres... Un véritable handicap pour toi mais aussi pour ton entourage le plus proche.
Métier : Tu travailles pour l'agence de détective Llyod & Devos Investigation. Officiellement, tu sers d'informaticien mais t'es également leur secrétaire et homme à tout faire.
I need something from you (ft. Jesse) Tenor

Avatar : Jared Padalecki.
Localisation : Si t'es pas dans l'agence de détective alors t'es surement dans une librairie.
Mood : Pimpante.

I need something from you (ft. Jesse) Empty
MessageSujet: Re: I need something from you (ft. Jesse)  I need something from you (ft. Jesse) Time-m10Jeu 14 Fév - 23:13

I need something from you
feat Basile


Tu l'entends, n'est-ce pas? La voix de Coraline. Elle te demande de partir et ça n'attise que d'avantages ta colère. Trop tard. Si elle t'avait écouté, ni toi ni elle ne serait là, en présence de cette vieille momie qui ose t'insulter en une langue que tu connais très bien. Si elle espère que cela t'échappe, elle a tord. Toutefois tu es certain qu'elle s'en fiche comme de sa première bandelette que tu comprennes ou non. De toute façon tu es encore devant l'entrée alors que Jesse est tu ne sais trop où dans la demeure. Juste, tu entends, usant sans vergogne de ton ouïe démoniaque. Mais tu n'entends plus grand chose. Les portes sont trop épaisses et les voix ne s'élèvent plus assez. Un silence qui t'angoisse. Il se passe quoi à l'intérieur? Perdant patience tu t'apprêtes à marteler à nouveau la porte lorsque celle-ci s'ouvre sur une Jesse hors d'elle. Ah bah vous êtes deux à être furax.

— Quoi?! que tu répètes au summum de l'agacement.

Tes poings se serrent. Ta mâchoire se crispe. La colère gronde à travers ton thorax. Un grondement franchit la barrière de tes lèvres. C'est le pompon. ELLE t'appelle et elle ose t'agresser avec un "quoi" des plus inconvenant. Le pire étant à venir, tu le sais, ça ne t'aide pas à canaliser ta rage. Pourtant tu prends sur toi. Tu essaies en tout cas. Ton regard lui, ne peux contenir cette hargne dirigée sur la momie. Jesse, sans que tu saches pourquoi, parvient à ressortir tes instincts les plus vils. Cela se confirme lorsqu'elle sort son arme et que tu demeures figé, tel un roc, à attendre. Tes lèvres pourraient presque se pourfendre d'un sourire mauvais tant tu espères, tu attends un signe de sa part pour enclencher une bonne fois pour toute les hostilités. Elle se recule et sa menace te laisse de marbre. Tu rehausses la anse de ton sac sur ton épaule.

— J'aimerais bien te voir essayer, que t'oses la défier.

D'ordinaire, tu t'écrases devant Jesse. Tu le nies volontiers devant la momie mais elle est sacrément flippante. Si tu peux éviter de la courroucer, tu le fais. Or là, c'est différent. Tu ne parviens pas à expulser la colère qui agit tel un venin dans ton organisme. Jesse s'éloigne et tu t'apprêtes à la suivre mais son ouaille se plante en face de toi.

— Amène-moi à Coraline. Si je suis là, c'est pour elle.

 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Coraline Price
- Coraline Price -
Le fantôme au foyer
Date d'inscription : 15/06/2018
Messages : 479
Age du personnage : 30 ans tout juste au moment de sa mort
Pouvoir : Téléportation, télékinésie, possession
Métier : Ancienne infirmière, aujourd'hui hante sa maison
I need something from you (ft. Jesse) Tumblr_o779vbFYl81vqs1ilo2_r1_250

Avatar : Dominique Provost-Chalkley
Localisation : Sa maison

I need something from you (ft. Jesse) Empty
MessageSujet: Re: I need something from you (ft. Jesse)  I need something from you (ft. Jesse) Time-m10Ven 1 Mar - 19:13

I need something from you
feat Jesse N. Amon

Les choses échappaient complètement à tout contrôle. Elle prenait de plus en plus conscience de la gravité de la situation, et c’était pire depuis que Basile était là. Elle ne pouvait pas mourir, mais lui c’était une autre affaire, et cette Jesse avait l’air d’être bien plus dangereuse qu’elle l’aurait imaginé. Elle ignorait quel était leur passif, mais ça ne semblait rien présager de bon. Elle l’avait entrainé là-dedans et elle se sentait terriblement coupable. Vouloir la vérité lui avait semblé valoir le coup, mais maintenant elle n’en était plus si sûre…

Elle avait hurlé à Basile de partir, mais elle n’avait pas l’impression que ça ait fonctionné. Elle pouvait entendre sa voix, même si elle n’arrivait pas à comprendre tout ce qu’ils se disaient. Aux tons de leurs voix, elle pouvait néanmoins comprendre que l’échange était loin d’être cordial. Elle tenta de frapper sur la bulle, de bouger à l’intérieur pour voir si elle n’avançait pas avec elle, mais sans succès. Elle était coincée, totalement impuissante et c’était terriblement frustrant. Ou plutôt non, pas tout à fait. Elle sortit la coupe de sa poche et la regarda. C’était la réponse à toutes ses questions, ce qu’elle cherchait ardemment depuis si longtemps. Elle aurait été prête à tout pour l’avoir, elle avait menti et avait risqué sa peau ici. Elle poussa un soupir.

« HEY SALE SORCIERE ! Je vous rends votre truc si vous le laissez partir ! »


Elle hurlait à plein poumons et frappait la bulle, en espérant que Jesse puisse l’entendre. Renoncer à une telle chance était particulièrement douloureux mais elle ne voulait pas qu’il arrive malheur à Basile. Il était empathe, il ne pourrait rien faire contre elle. Elle ne connaissait pas l’étendue des pouvoirs de l’Egyptienne mais d’après l’aperçu qu’elle en avait eu, celle-ci devait être particulièrement puissante. Et en plus elle ne semblait pas porter le demi-démon dans son coeur…
 


_________________


Stop, I'm already dead
A spirit climbs my spine to the brain, following the rail-road tracks down again. I needed space with soul, maybe we can die there (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Judicaël L. Austen
- Judicaël L. Austen -
GRAPHISTE
Date d'inscription : 15/06/2018
Messages : 1051
Age du personnage : 30 goûtes d'eau d'un vase déjà trop plein.
Pouvoir : Médiumnité - Contact avec les esprits - exorcisme - paralysie temporaire et extrêmement limitée.
Métier : Supporter ma moitiée blonde et sauver le cul des pas doué-e-s.
I need something from you (ft. Jesse) Tumblr_pkd061N4Tk1v6p8noo2_400

Avatar : Armie Hammer
Localisation : Dans ta mère. (Ou ton père.)
Mood : Pathos

I need something from you (ft. Jesse) Empty
MessageSujet: Re: I need something from you (ft. Jesse)  I need something from you (ft. Jesse) Time-m10Dim 21 Avr - 17:41

Surjet archivé suite à abandon de personnage.

_________________
Bitch please — — — — — — — Stranger than kindness. Bottled light from hotels. Spilling everything. Wet hand from the volcano sobers your skin.;; @Fever Ray
Revenir en haut Aller en bas
- Contenu sponsorisé -

I need something from you (ft. Jesse) Empty
MessageSujet: Re: I need something from you (ft. Jesse)  I need something from you (ft. Jesse) Time-m10

Revenir en haut Aller en bas
 
I need something from you (ft. Jesse)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» oO JeSse PiNkMaN Oo
» Avatars Jesse Williams

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hells Bells :: Saison 1-
Sauter vers: