Andrea ◊ Dancing Queen
FORUM EN CONSTRUCTION/FORUM PRIVE BTVS. LANCEMENT DE LA BÊTA. RAMENEZ VOS JOLIES FESSES.

Partagez | 
 

 Andrea ◊ Dancing Queen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A ton tour d'écrire l'histoire
Andrea Schwarz
avatar






Date d'inscription : 11/08/2018

Messages : 171

Age du personnage : 19 ans

Pouvoir : Celui d'une fille qui a appris à vivre en dehors de la société et qui est donc totalement déphasée

Mon boulet : Archibald Barnes

Métier : Serveuse ici et là et employée dans une auberge de jeunesse pour avoir un lit et un toit



Avatar : Lily James

Localisation : Quelque part dans un resto, un bar, ou sur un banc

Age : 28

Date de naissance : 08/07/1990


MessageSujet: Andrea ◊ Dancing Queen   Sam 11 Aoû - 12:26

Andrea Schwarz
feat Lily James.
D'après ma carte d'identité, je suis née un 5 avril 1981, par conséquent j'ai 19 ans gouttes de sang à mon actif. J'ai poussé mon premier cri dans les alentours de Berlin et je suis de nationalité allemande. Ce que ma carte d'identité ne dit pas, c'est que je suis célibataire et que je suis indécise. Mais ça, on s'en fiche n'est-ce pas? Tout comme on s'en fiche de savoir que je suis d'une classe sociale riche… mais j’ai fugué alors…. Après tout, l'argent ne fait pas le bonheur! Non... je sais ce qui vous intéresse vraiment ! Vous voulez savoir si je suis une potentielle. Et bien oui ! Vous m'enviez, maintenant ? Hein ? Non ? Toujours pas ? Même si je vous dis que je suis en recherche d’un emploi sérieux, serveuse dans divers bars et restaurants en attendant. Ah... Quoi ? Comment ça vous m'avez confondu avec quelqu'un ? Et je peux savoir avec qui ? Avec Lily James ? ... Je vais essayer de prendre ça pour un compliment.


Être ou ne pas être un grumpy cat
Joyeuse – Impulsive – Fêtarde – Studieuse – Curieuse – Joueuse – Sociable – Attentive – Solitaire – Têtue – Boudeuse – Toujours en quête de savoir – Pacifiste – Optimiste – Altruiste – Naïve - Peureuse

On a tous ce petit quelque chose en plus
Pour les potentielles : Andrea a grandi dans une famille d’observateurs. Elle était destinée à suivre leurs traces, si bien que dès qu’elle a commencé à lire et à être suffisamment mature, on lui a foutu entre les mains des livres sur les démons et autres dangers menaçant l’humanité. Autant dire qu’Andrea en connaît déjà un sacré rayon sur la chose. Elle a toujours rêvé de marcher dans les pas du reste de sa famille, de devenir observatrice et de s’occuper d’une potentielle.
Rêve qui s’est écroulé récemment lorsqu’on lui a dit que son destin n’était pas là, mais « de l’autre côté de la barrière ». Elle aurait dû rester avec sa famille, mais devenant la petite potentielle, pas celle qui veille. Mais Andrea ne veut pas de ça. Elle ne veut pas combattre. Elle ne veut pas mourir. Elle veut juste vivre sa vie… Alors elle a fugué. Elle n’a pour l’instant pas d’observateur attitré et fait profil bas, espérant que le Conseil ne la retrouve pas.


Et sinon, IRL, ça donne quoi?
Prout again



_________________
i want to learn and live
I DON'T WANT TO FIGHT AND DIE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Andrea Schwarz
avatar






Date d'inscription : 11/08/2018

Messages : 171

Age du personnage : 19 ans

Pouvoir : Celui d'une fille qui a appris à vivre en dehors de la société et qui est donc totalement déphasée

Mon boulet : Archibald Barnes

Métier : Serveuse ici et là et employée dans une auberge de jeunesse pour avoir un lit et un toit



Avatar : Lily James

Localisation : Quelque part dans un resto, un bar, ou sur un banc

Age : 28

Date de naissance : 08/07/1990


MessageSujet: Re: Andrea ◊ Dancing Queen   Sam 11 Aoû - 12:27

Raconte nous une histoire macabre
Young and Sweet

1981 - Naissance en Berlin Ouest, dans une famille d'observateurs
1989 - Chute du Mur
Jour de célébration que celui du 9 novembre 1989. Une nuit de folie, que Andrea — Dea — avait un peu de mal à comprendre à cause de son encore jeune âge... mais lorsqu'on lui annonça qu'elle pourrait voir sa grand-mère plus facilement, elle rajouta à sa joie à celle ambiante. Ce vilain mur, bien qu'encore debout, tombait sous l'amour du seul et unique peuple qu'il séparait. Bien que les Schwarz soit une famille d'intellectuels, ils observaient la célébration et les élans d'euphorie depuis le balcon de leur appartement. Ils seraient descendus dans les rues, si seulement Dea n'était pas encore si petite. Sa grande soeur, elle, était sortie. Elle avait, là en contrebas, l'amour de sa vie, un garçon qu'elle ne pouvait voir qu'occasionnellement puisque vivant de l'autre côté de ce vilain mur.

Accrochée au balcon, Dea riait et dansait. Elle essayait de repérer sa soeur au milieu de la foule, mais elle n'était pas la seule blonde... Elle était vraiment heureuse pour elle. Si son histoire d'amour avait tout des amants maudits, maintenant, elle pouvait juste la vivre pleinement. Dea, malgré son jeune âge, espérait que ça ne changerait rien à la puissance de leurs sentiments. Que ce n'était pas seulement le goût de l'interdit, et la puissance des retrouvailles, qui les liaient.

Dea resta éveillée bien après son heure de coucher habituelle. Elle observa, d'un oeil rêveur, les feux d'artifice qui éclataient dans le ciel étoilé, se disant que l'amour triomphait finalement, pour toujours. Elle somnolait encore le lendemain, lorsque son père revint avec sa grand-mère. Pourtant, alors qu'elle entendait sa voix, encore à demi dans ses songes, elle bondit sur ses pieds, les cheveux emmêlés. OMAAAAA ! s'écria-t-elle en s'élançant dans ses bras. La vieille femme la souleva et la cala au creux de son bras, frottant son nez contre le sien. Son père, à leurs côtés, souriait. Oma va vivre avec nous, maintenant. Elle occupera la chambre de Katharina. En effet, la grande soeur de Dea devait partir pour l'étranger poursuivre des études en plus de la formation des Observateurs. Ouiiiii La voix de la petite fille montait dans les aigus face à la joie qu'elle ressentait.

Souvent, après ça, le matin, les parents de Dea la retrouvait endormie dans les bras de sa grand-mère. Cherchait-elle à compenser les moments perdus avec son aïeule, ou répétait-elle simplement l'habitude qu'elle avait de rejoindre sa soeur dans son lit? Ils ne le surent jamais vraiment, mais elle était heureuse, alors c'était tout ce qui comptait.

1991 - Le monde n'est pas tout à fait ce qu'on croit
Quelques années plus tard, alors que Dea suivait toujours le cursus scolaire normal, ses parents commencèrent à lui narrer les histoires de la Tueuse, cette femme si puissante, la seule à pouvoir affronter le mal. Au départ, Dea pensait qu'ils parlaient de la guerre, ayant vécu avec ce mur en bas de chez eux... Dea ayant grandi avec l'image de Diana Prince sur sa télévision alors qu'elle regardait les dessins animés. Mais elle apprit que les monstres tapis dans la nuit étaient bien réels. Que ce qui n'était devenu que superstitions au fil des siècles existait bel et bien.

A travers les contes allemands célèbres, et les ouvrages que ses parents entreposaient sur les étagères les plus hautes, Dea en apprenait plus sur cette mythologie bien réelle, et se passionnait pour tout cela, présentait une soif d'apprendre et une curiosité qui ravissait sa famille. Elle était bien partie pour faire leur fierté, pour devenir une Observatrice hors-pair... même si elle s'échinait à voir le bon dans tout le monde, essayant parfois même de trouver des raisons valables aux monstres qu'elle côtoyait dans les livres.

Dea restait malgré tout assez préservée du monde extérieur. Berlin semblait assez calme, du point de vue surnaturel... et la petite fille ne sortait que peu la nuit. Elle adorait passer ses journées dehors, dans un parc, avec un livre ou un carnet de croquis, ou tout simplement à se balader... mais la nuit, elle restait à l'intérieur, observant seulement les étoiles depuis le balcon, espérant que la joie débordante des années précédentes puisse se reproduire chaque jour.

1998 - Dur retour à la réalité
Dea ne se départit jamais de sa bonne humeur. Elle resta toujours optimiste, joyeuse, parfois un brin naïve... Elle eut des peines de coeur, mais pas tant que ça. Elle aimait bien trop sa liberté, sa curiosité, pour réellement s'impliquer dans une relation durable... et elle n'était pas non plus du genre à offrir son corps à n'importe qui. Sûrement se plaisait-elle bien dans cette solitude qui n'en était pas vraiment une. Elle se plongeait dans des milliers d'histoires, s'imaginant aux côtés de ces Observateurs des anciens temps, ou bien des héroïnes des fictions qu'elle lisait. Alors qu'elle dessinait, elle s'imaginait vivre de pareilles aventures.

Elle avait même envie d'avouer à ses parents cette soif de voyages et d'expériences... Son envie d'escapades, ne serait-ce qu'un temps, avant de suivre une formation plus poussée au sein du Conseil. Un peu comme les autres jeunes faisaient, une année sabbatique avant de commencer leurs études supérieures. Ce n'était rien de plus. Elle était jeune, elle avait tout le temps devant elle, elle pouvait bien partir à l'aventure pendant une année. D'autant que ça ne changerait rien à son souhait de suivre la voie de sa famille. Elle avait envie de devenir Observatrice... elle voulait juste... observer le monde, avant de se consacrer au reste.

Ce jour-là, elle avait pris sa décision. Elle attendait que ses parents rentrent pour leur annoncer la nouvelle. Elle patientait, dans le salon, en se triturant les mains, pourtant un grand sourire aux lèvres. Quand la porte s'ouvrit enfin, elle se précipita vers eux. Maman, Papa, j'ai quelque chose à vous dire! Vous savez bien que rien d'autre ne me fera plus plaisir que de devenir Observatrice, comme vous deux... mais voilà, je... j'ai besoin de voir un peu le monde, vous comprenez? J'ai cette soif d'aventures en moi qui... Perdue dans ses mots, elle ne vit pas tout de suite le visage fermé de ses parents. Elle se tut, ferma la bouche, intriguée par ces mines sombres.

Qu'est-ce qui se passe? Tout de suite, Dea s'imagina le pire: sa soeur avait eu un accident. La Tueuse était morte. L'une des potentielles de ses parents était morte. La bibliothèque avait brûlé. Quelqu'un avait profané la tombe de sa grand-mère. Elle était pourtant loin de se douter que ça l'impactera bien plus que tout le reste. Le Conseil a eu vent de l'existence d'une Potentielle... Dea fronça les sourcils. En soi, ce n'était pas une mauvaise nouvelle alors pourquoi... ... à Berlin. Dea ne comprenait toujours pas. Sa mère s'approcha d'elle, l'invita à prendre place sur le canapé, un bras autour de ses épaules. C'est toi, ma chérie... —

Le temps que l'information fasse son chemin, et Dea bondit sur ses pieds. QUOI?! Non, c'est impossible! Je ne veux pas être Potentielle, moi ! Non, non, non !Andrea... commença son père, voulant visiblement l'apaiser. NON ! lâcha-t-elle, avant de s'enfuir dans sa chambre en claquant la porte pour mettre un terme à la conversation.

Elle attendit pourtant que la nuit tombe pour s'échapper. A peine un sac à dos, avec son maigre argent de poche et un peu de fringues de rechange. Partir. Elle ne voulait pas être Potentielle. Ils ne pouvaient pas l'y obliger. Hors de question. Elle ne voulait pas se battre. Elle ne voulait pas mourir... Elle voulait juste... vivre.

1999 - Laissez-moi vivre
Elle avait fait du stop. Quand personne ne voulait la prendre, elle marchait, parfois prenait le bus, mais pas trop, parce qu'elle devait garder son argent pour manger. Elle ne se lavait clairement pas tous les jours, souvent elle s'arrêtait dans les toilettes d'un restaurant ou d'une station-service pour se débarbouiller et nettoyer les zones les plus importantes. Elle se dirigeait ainsi vers le sud, aspirant au soleil et au bleu de la Méditerranée. Et elle finit par l'atteindre, s'échouant quelque part en Grèce, au milieu des vieilles colonnes et des maisons blanches construites dans les falaises.

L'espace de quelques semaines, elle squatta une vieille bicoque abandonnée, profitant de la mer juste à côté aussi souvent qu'elle le pouvait. Elle n'avait pas l'eau courante, ni même l'électricité, mais elle s'en fichait. Elle avait l'impression de revivre, loin de Berlin, de l'annonce de ses parents. Rien ne pouvait la rattacher à ce monde qu'elle avait fui. Elle se lavait dans la mer, tant et si bien que ses cheveux n'appréciaient guère, mais elle s'en fichait. Auprès des gens du village, elle avait appris à confectionner des pièges à poisson, à allumer un feu et à s'assurer qu'il ne se propagerait pas à toute sa maison. Une vieille femme lui avait montré comment s'occuper d'un jardin, et en échange d'un peu de légumes, elle lui offrait du fromage et du lait de chèvre. Dea apprenait la vie de la façon la plus simple qui soit.

Elle vivait ses aventures en se baladant dans les terres, en partant faire un tour en barque, à chaque fois qu'un gros orage éclatait au-dessus de chez elle, ou que la sécheresse était trop dure pour ses plantations. Elle était loin des grands exploits qu'elle avait lus, mais elle s'en contentait. Elle n'avait jamais voulu combattre, affronter les monstres, même si ces histoires avaient nourri son enfance. Certains garçons du coin avaient essayé de la séduire, mais elle les avait tous repoussés gentiment. Elle n'avait pas envie de ça. N'avait pas besoin de ça. Elle était bien, seule, sur son morceau d'île.

2000 - De retour sur le continent
Pourtant vint un jour où elle eut besoin de retourner à une société un peu plus... technologique. Elle ne savait pas encore trop bien ce qui l'avait poussée à retrouver le continent : l'envie de nouveaux livres qui n'arrivaient jamais jusqu'à elle? la lassitude des journées paisibles? Elle n'avait pourtant jamais été du genre à chercher l'adrénaline et le danger, bien au contraire... ou peut-être était-ce simplement l'appel de la destinée. Peut-être avait-elle l'impression qu'elle serait utile, là-bas. Car au final, c'était aussi pour ça qu'elle aurait aimé être observatrice : guider, soutenir, enseigner. Alors elle partit. Elle laissa la Grèce derrière elle.

Mais ne rentra pas en Allemagne, non. Elle ne pouvait pas faire face à ses parents, pas tout de suite. Alors elle partit pour la France, attirée étrangement par la ville de Lyon, sans savoir pourquoi. Toujours avec un sac à dos sur l'épaule, ses cheveux bouclés par le sel, éclaircis par le soleil, vêtue d'une jupe longue un peu trop légère pour les températures de la ville française... Sans endroit où dormir. Avec à peine assez d'argent pour se payer une pomme. Elle qui avait vécu de troc, de pêche et de son propre jardin, le retour à cette société se faisait bien choquant.


_________________
i want to learn and live
I DON'T WANT TO FIGHT AND DIE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Basile
avatar
Démon empathe et fluffy





Date d'inscription : 14/06/2018

Messages : 28

Age du personnage : On te donne la trentaine mais en vrai, t'as déjà dépassé le cap des soixante-dix ans.

Pouvoir : Tu es un demi-démon empathe. Alors forcément, tu ressens les émotions des autres... Un véritable handicap pour toi mais aussi pour ton entourage le plus proche.

Métier : Tu travailles pour l'agence de détective Llyod & Devos Investigation. Officiellement, tu sers d'informaticien mais t'es également leur secrétaire et homme à tout faire.



Avatar : Jared Padalecki.

Localisation : Si t'es pas dans l'agence de détective alors t'es surement dans une librairie.

Mood : Pimpante.


MessageSujet: Re: Andrea ◊ Dancing Queen   Sam 11 Aoû - 12:46

RE COUCOU, TOUAAA!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Judicaël L. Austen
avatar
Médium trop sexy pour toi





Date d'inscription : 15/06/2018

Messages : 513

Age du personnage : 30 goûtes d'eau d'un vase déjà trop plein.

Pouvoir : Médiumnité - Contact avec les esprits - exorcisme - paralysie temporaire et extrêmement limitée.

Métier : Supporter ma moitiée blonde et sauver le cul des pas doué-e-s.



Avatar : Armie Hammer

Localisation : Dans ta mère. (Ou ton père.)

Mood : Pathos


MessageSujet: Re: Andrea ◊ Dancing Queen   Sam 11 Aoû - 12:47

TU SOMBRES AVEC NOUS.
BAHAHAHHAHA.

Re. (a)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Andrea Schwarz
avatar






Date d'inscription : 11/08/2018

Messages : 171

Age du personnage : 19 ans

Pouvoir : Celui d'une fille qui a appris à vivre en dehors de la société et qui est donc totalement déphasée

Mon boulet : Archibald Barnes

Métier : Serveuse ici et là et employée dans une auberge de jeunesse pour avoir un lit et un toit



Avatar : Lily James

Localisation : Quelque part dans un resto, un bar, ou sur un banc

Age : 28

Date de naissance : 08/07/1990


MessageSujet: Re: Andrea ◊ Dancing Queen   Sam 11 Aoû - 12:52

Je suis faaaaaibleuuuuuh

_________________
i want to learn and live
I DON'T WANT TO FIGHT AND DIE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Dora Austen
avatar
Appelle-moi "vision girl"





Date d'inscription : 24/06/2018

Messages : 135

Age du personnage : 18 yo

Pouvoir : Oracle qui peut prédire les catastrophes, voir le passé et l'avenir des gens dont elle a mangé un morceau. Elle sait aussi crocheter les serrures et vider le contenu d'un frigo en un temps record.

Métier : Lycéenne déserteuse et fausse voyante



Avatar : Anya Taylor-Joy


MessageSujet: Re: Andrea ◊ Dancing Queen   Sam 11 Aoû - 17:37

Mwahahaha !!

La belle Lily

_________________


Bad to the bone
I wanna be yours pretty baby, Yours and yours alone. I'm here to tell ya honey That I'm bad to the bone (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Andrea Schwarz
avatar






Date d'inscription : 11/08/2018

Messages : 171

Age du personnage : 19 ans

Pouvoir : Celui d'une fille qui a appris à vivre en dehors de la société et qui est donc totalement déphasée

Mon boulet : Archibald Barnes

Métier : Serveuse ici et là et employée dans une auberge de jeunesse pour avoir un lit et un toit



Avatar : Lily James

Localisation : Quelque part dans un resto, un bar, ou sur un banc

Age : 28

Date de naissance : 08/07/1990


MessageSujet: Re: Andrea ◊ Dancing Queen   Sam 11 Aoû - 17:43

Ouiiiiii J'avais trop envie xD

_________________
i want to learn and live
I DON'T WANT TO FIGHT AND DIE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Nathaniel L. Jenkins
avatar
Vampire au régime





Date d'inscription : 14/06/2018

Messages : 48

Age du personnage : Trop vieux pour toi.

Pouvoir : Force, rapidité, sens développés, régénération accélérée. Le kit basique du petit vampire.

Métier : Dirigeant du Seven-Devils.



Avatar : Colin O'Donoghue


MessageSujet: Re: Andrea ◊ Dancing Queen   Sam 11 Aoû - 21:57

HAAAN!!! JE L'ADORE!!! ♥️
JE TE VALIDE!!

Et si t'as besoin d'un toit où crécher on peut s'arranger!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Andrea Schwarz
avatar






Date d'inscription : 11/08/2018

Messages : 171

Age du personnage : 19 ans

Pouvoir : Celui d'une fille qui a appris à vivre en dehors de la société et qui est donc totalement déphasée

Mon boulet : Archibald Barnes

Métier : Serveuse ici et là et employée dans une auberge de jeunesse pour avoir un lit et un toit



Avatar : Lily James

Localisation : Quelque part dans un resto, un bar, ou sur un banc

Age : 28

Date de naissance : 08/07/1990


MessageSujet: Re: Andrea ◊ Dancing Queen   Sam 11 Aoû - 21:59

Ahah, ya moyen oui xD après, je l'imaginais bien, en plus de ses job de serveuses, faire le ménage dans une auberge de jeunesse en échange d'un lit x)
#aifaitçalesdeuxmoisoùjétaisàCanterbury

_________________
i want to learn and live
I DON'T WANT TO FIGHT AND DIE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: Andrea ◊ Dancing Queen   

Revenir en haut Aller en bas
 
Andrea ◊ Dancing Queen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boudicca, the Warrior Queen (ATO n°35)
» Janvier 2014 : Pullip Classical Queen
» [EDH] Sliver Queen
» Queen's Architect
» [GQ III] Punta Stilo 1940 Royal Navy vs Supermarina

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hells Bells :: Avant de commencer à foutre le feu :: Carte d'identité, s'vous plait :: Ils sont au paradis du rhum-
Sauter vers: