she's a hot, hot mess. + Samara&Klaus
FORUM EN CONSTRUCTION/FORUM PRIVE BTVS. LANCEMENT DE LA BÊTA. RAMENEZ VOS JOLIES FESSES.

Partagez | 
 

 she's a hot, hot mess. + Samara&Klaus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
A ton tour d'écrire l'histoire
Klaus D. Washington
avatar






Date d'inscription : 24/07/2018

Messages : 61

Age du personnage : 35 ans

Pouvoir : Insuffler une idée dans ton petit crâne et te manipuler comme mon petit pantin.



Avatar : Brad Pitt


MessageSujet: she's a hot, hot mess. + Samara&Klaus   Ven 3 Aoû - 11:58


she gets what she wants all the time
But for an angel, she's a hot hot mess
I kn-kn-know a girl. She gets what she wants all the time.'Cause she's fine. But for an angel, she's a hot, hot mess.Make you so blind. But you don't mind.                                      




5ème arrondissement - Rues & commerces - Août 2000.

Je siffle entre mes dents, mes lippes pourléchant le papier  - OCB pour les plus intimes – pour terminer de rouler ma clope. Mes prunelles s'arrêtent sur une silhouette figée sous un lampadaire.  Je la reluque et prend mon temps.  Ca fait dix minutes que je fume dans mon coin clopes sur clopes en soupirant. Faut pas croire. Contrairement aux préjugés sur les mecs, le fait de vendre mon corps pour gagner du blé n'est pas toujours un avantage.  J'ai pas toujours envie de sortir popol pour aller fouiller de la petite culotte.  Je dois au moins admettre qu'on m'a jamais forcé à quoi que ce soit encore. Je pense à ma bonne copine, Agathe, qui s'est retrouvée acculée -pour rester dans le politiquement correct- par trois loubards au lieu d'un un beau soir. La suite est plutôt assez explicite. Un peu revanchard, j'ai pris ma copine  prénommée Batte, nom De Baseball, et j'ai rendu une petite visite aux trois connards. Vous savez ce qu'ils m'ont dit avant que je leur casse tous les membres ? Que j'avais qu'à mieux gérer mes filles. Ces trois glands m'ont prit pour leur mac. LEUR MAC. Si j'avais ne serait-ce que la moindre responsabilité derrière toute cette merde, ces nanas, forcées contrairement à moi, seraient actuellement en train de payer leurs factures d'une manière plus décente.

Pour en revenir à la donzelle sous ce lampadaire, elle me pose un problème. Et pas des moindres. Elle est bien trop mignonne.  

C'est pas que je me tape que des laiderons désespérés. Loin de là. J'ai toujours dit que chaque femme possédait sa propre beauté. Mais cette brune aux grands yeux chocolats , elle dégage un truc qui me dérange. Je saurai pas dire quoi. Elle a cet air de j'y touche pas et ce regard béant et profond du « J'vais t'avaler tout cru, mais pas comme tu le voudrais, mon coco. ». Aussi captivant qu'un trou noir. Tu sais que si tu plonges, t'es foutu. Et comme un foutu moustique attiré par un lampadaire, je me dirige finalement vers la donzelle, ma clope au bec et un sourire goguenard accroché à ma gueule de merdeux. J'agrippe mon regard sur les courbes sacrément généreuses de la brune un long moment en me vautrant sur le lampadaire et hausse un sourcil lorsque ses onyx s'enfoncent dans mes azures.

« - Salut.

Sobre et concis.

Je tire une latte, expire et inspire en penchant la tête sur le côté pour pas éclabousser la belle de ma fumée toxique et gratte l'arrière de mon crâne.

- Navré pour le retard, j'suis un peu coquet.

Menteur.

J'avise les alentours désertiques peuplés de bâtiments et d’entrepôts et approche un peu plus de la créature hypnotique. Je laisse le temps planer. Les secondes traîner.

-  J'sais qu'on avait rendez-vous là mais... T'es sûre de vouloir faire notre affaire dans l'coin ?  Je demande en mâchonnant ma clope. Pas que je sois difficile, mais bon.»

« J'dis ça, j'dis rien. »

J'ai pas non plus tellement envie de choper des saloperies et autres mycoses à dégueulasse sur la queue. J'y tiens quand même. C'est un sacré fond de commerce. Je croise les bras, renifle un coup et attend sa réponse.

Pourquoi j'la sens pas, c't'histoire ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Samara Bates
avatar






Date d'inscription : 24/07/2018

Messages : 74

Age du personnage : 33 yo

Pouvoir : En plus de ses capacités de sorcières, sa spécialité et de contrôler et rendre réels les cauchemars et les peurs

Métier : Le jour propriétaire et gérante d'une modeste boutique de prêt-à-porter, la nuit jeteuse de sorts et malédictions et tueuse en série



Avatar : Jenna Coleman


MessageSujet: Re: she's a hot, hot mess. + Samara&Klaus   Mer 8 Aoû - 16:10

She's a hot hot mess
feat Klaus D. Washington & Samara Bates

Je marche à travers les rues sombres de Lyon, non sans une certaine excitation. L’homme que je m’apprête à rencontrer est au comble du désespoir. Il souhaite damner l’âme de sa belle-mère. Ce qu’elle lui a fait, je l’ignore, et à vrai dire ça m’est égal. Ce qui m’intéressait surtout, c’était l’épaisseur du portefeuille de Monsieur. Ce genre de malédiction est l’une des plus chères que je propose et il est rare pour cette raison qu’elle trouve preneur. Le prix ne sembla pas le décourager, bien que je crus entendre une forme de réticence au téléphone. Le pauvre devait être absolument à bout de nerfs.
Pour une raison inconnue de ma personne, il souhaite que nous nous rencontrions en extérieur, la nuit. En principe mes clients viennent directement me rendre visite chez moi, et je tolère rarement d’exception. Mais je dois bien admettre que la perspective de recevoir autant d’argent m’a quelque peu adoucie, et j’ai décidé d’accéder à sa requête. Mais je ne suis pas une sainte, oh non. J’espère que son compte en banque est aussi bien pourvu qu’il semblait le prétendre. Dans le cas contraire, il en subira malheureusement les conséquences, comme bien d’autres avant lui. Ce ne sera pas faute de l’avoir prévenu.

Je trouve la bonne rue et me rend à l’endroit du rendez-vous, surprise qu’il n’y soit pas déjà. Je regarde ma montre et constate que j’ai exactement sept minutes de retard. Je ne l’ai pas encore rencontré et me voilà déjà agacée. J’espère fortement que je ne suis pas en train de perdre mon temps, parce que clairement attendre sous un lampadaire dans une rue déserte au beau milieu de la nuit ne m’amuse absolument pas.

Alors que je pense que ça ne peut définitivement pas être pire, voilà qu’un type immense s’approche de moins. Au vu de sa tenue, il s’agit visiblement d’un clochard. Qui en plus s’en vient vers moi et se sent l’obligation de me saluer. Je fronce le nez et m’apprête à l’envoyer promener comme il se doit, lorsqu’il s’excuse de son retard.
Je suis très rarement prise de cours. Mais là je dois bien avouer être surprise. Depuis le temps que je reçois des clients, je me flatte de parvenir à me faire rapidement une idée de qui j’ai affaire. Mais l’homme que j’ai eu au téléphone et que j’imaginais n’a rien à voir avec le loqueteux qui se trouve en face de moi. J’imaginais davantage un banquier, costume trois-pièce, bandant à l’idée d’un montant à 5 chiffres mais incapable de faire face à ce qui n’avait pas de rapport avec l’argent. Je regarde l’homme face à moi avec davantage d’attention. Il est nonchalant, négligé, probablement insupportable. Mais je dois bien reconnaître qu’il y a quelque chose de pas si déplaisant chez lui. Je m’imagine lui trancher la gorge et le regarder le vider de son sang. Cette vision me le rend tout de suite plus sympathique.

« Ca ne fait rien. »


Peut-être qu’il s’agit d’un riche excentrique. Cependant, il devrait revoir ses manières. Je déteste être tutoyée par des inconnus. Je trouve qu’il a des manières bien cavalières, mais je ravale mes remarques acerbes en songeant à ce qu’il pourrait me payer si l’affaire se conclue. A sa question, je hausse les sourcils et arbore un sourire poli.

« Bien sûr que non ! Je ne fais jamais ce genre de choses dehors, je tiens à ma discrétion. Et puis tout ce dont nous aurons besoin se trouve chez moi. »

Décidément, je me demande bien pourquoi il a tenu à ce que nous nous retrouvions ici.

« Peut-être que nous pourrions plutôt nous entretenir là-bas, ou dans un lieu plus privé si cela vous convient. »

 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Klaus D. Washington
avatar






Date d'inscription : 24/07/2018

Messages : 61

Age du personnage : 35 ans

Pouvoir : Insuffler une idée dans ton petit crâne et te manipuler comme mon petit pantin.



Avatar : Brad Pitt


MessageSujet: Re: she's a hot, hot mess. + Samara&Klaus   Mar 14 Aoû - 15:41


she gets what she wants all the time
But for an angel, she's a hot hot mess
I kn-kn-know a girl. She gets what she wants all the time.'Cause she's fine. But for an angel, she's a hot, hot mess.Make you so blind. But you don't mind.                                      




5ème arrondissement - Rues & commerces - Août 2000.

Madame a les sourcils qui froncent. Les mots qui traversent ses lippes ne collent pas à son regard ombrageux. Une tornade dans un costume de chair. Elle flambe de l'intérieur, la belle. Quelque chose la contrarie et j'ignore quoi. Probablement mon retard. Je mords mon filtre en pivotant légèrement sur le côté alors que ma gueule valdingue de gauche à droite. Une bourgeoise coincée dans le déni, peut-être ? J'en ai eu à la pelle. Peut-être bien qu'elle voulait absolument me voir de très près avant de m'avoir complètement dans le fondement.

Ah ! La belle affaire.

« - Effectivement, ça serait pas mal, j’acquiesce en lui adressant un clin d’œil. Mais bon, c'toi le cheffe, je rajoute, faisant complètement fi de son vouvoiement.

Vaudrait mieux qu'elle arrête rapidement ses manières. Lorsqu'elle décide finalement de prendre la route, je la suis tranquillement en terminant ma clope. J'attends un long moment avant de lancer d'une voix curieuse :

- Alors hm, c'est quoi ton truc à toi ? Parce que bon, y a pas qu'une seule manière de faire ça. Et j'ai déjà vu de tout..., je marmonne d'un ton dont j'essaie de masquer le sarcasme.

Tant qu'à être légèrement en retrait, j'en profite pour la reluquer discrètement. Wow, ce pétard ! Elle aurait probablement une démarche plus sautillante, si elle n'avait pas son petit un air pincé faussement j'y touche pas. Oh merde, c'est les pires ! La dernière fois qu'une gonzesse m'a joué ce numéro, j'me suis retrouvé menotté et bâillonné de la tête aux pieds.C'était hard. Je décolle mon sourire rêveur de ma gueule en biais avant de me reprendre pour la rejoindre rapidement.

- Et arrête de me vouvoyer, j'ai horreur de ça avant ce genre d'exercice », je lance en soupirant et en lui jetant un regard en biais.

Je me la joue soft tant que je connais pas tous ses délires. Autant prendre un semi-gant et des petites pincettes avant de lui montrer mon véritable visage. Parce qu'une fois entre quatre murs, j'aurai probablement le droit au même discours habituelle. « Vas-y Klaus, Vas-y Klaus ! »

Oh bah oui qu'il va y aller, le Klaus !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Samara Bates
avatar






Date d'inscription : 24/07/2018

Messages : 74

Age du personnage : 33 yo

Pouvoir : En plus de ses capacités de sorcières, sa spécialité et de contrôler et rendre réels les cauchemars et les peurs

Métier : Le jour propriétaire et gérante d'une modeste boutique de prêt-à-porter, la nuit jeteuse de sorts et malédictions et tueuse en série



Avatar : Jenna Coleman


MessageSujet: Re: she's a hot, hot mess. + Samara&Klaus   Mar 14 Aoû - 16:45

She's a hot hot mess
feat Klaus D. Washington & Samara Bates

Ses manières m’insupportent totalement. Je commence à penser que tout ceci n’était définitivement pas une bonne idée. Mais surtout, il se comporte d’une manière étrange avec moi. Habituellement mes clients et potentiels clients savent qui je suis et me craignent pour ça. A raison. Ils savent que les horreurs que je pratique sur d’autres, je pourrais les lancer sur eux. Et j’avoue que ça m’amuse terriblement. Sauf que là, tout de suite, je ne m’amuse pas vraiment. Et même, je commence un peu à me méfier. Ou peut-être que je suis un peu vexée en fait. A sa question, je m’approche de lui, avec un sourire bien plus aimable.

« Je préfère garder mes petits secrets si ça ne vous ennuie pas. D’ailleurs si je vous le disais, je devrais certainement vous tuer ensuite. »


Je ne sais pas pourquoi, mais à chaque fois que je prononce cette phrase, les gens pensent que je plaisante. La magie noire n’est certainement pas à la portée de tous, et je n’aime pas beaucoup qu’on fourre son nez dans mes affaires. Je reprends donc ma route, un brin excitée malgré tout. Excitation qui retombe lorsqu’il semble m’ordonner le tutoiement. Là tout de suite j’ai bien envie de sortir mon rasoir de ma poche et de lui trancher directement la gorge. Mais je songe à tout cet argent, qui ne serait pas du luxe. Et j’espère qu’il en vaut la peine. Sinon j’ai en tête une petite dimension démoniaque où l’envoyer, où il se ferait arracher les ongles et les membres toute la journée. Je me tourne donc vers lui, une fois de plus avec amabilité.

« Très bien, si c’est ce que tu souhaites. »

Nous marchons encore quelques mètres et je lui indique l’entrée de mon magasin de prêt à porter.

« C’est juste là. »

Je sors la clef de ma poche et ouvre la porte attenante à la devanture, qui est grillagée. J’invite l’homme à entrer.

« Tu vois la porte bleue au fond du couloir ? Entre et descend les escaliers, tu peux t’asseoir sur l’une des chaises en attendant que je ferme. »

Il s’agit d’une petite salle d’attente sans le moindre artifice, qui lui permettra de s’installer à peut près confortablement en avant que nous commencions notre petite séance. En vérité j’ai envie d’en savoir plus sur lui avant de continuer. Les voix s’excitent dans ma tête et je ne suis pas certaine de pouvoir lui faire confiance. Je vais même lui apporter à boire, on ne peut pas dire que je maltraite mes clients tout de même !

 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A ton tour d'écrire l'histoire
Contenu sponsorisé







MessageSujet: Re: she's a hot, hot mess. + Samara&Klaus   

Revenir en haut Aller en bas
 
she's a hot, hot mess. + Samara&Klaus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hells Bells :: Bienvenue dans la ville de Lyon :: 5ème arrondissement :: Rues & commerces-
Sauter vers: